Congo-Kinshasa: A travers son titre « Buzz » - Eric Nice veut ressusciter la chanteuse Mimi Mongo

Immortaliser la chanteuse tradi-moderne, Mimi Mongo dont l'apport dans la musique congolaise semble être classé dans les oubliettes de l'histoire. Tel est le leitmotiv d'Eric NICE, un des jeunes doués de la scène musicale authentique en République Démocratique Congo. Passionné de son art, le chanteur kinois prépare un nouvel opus intitulé « Buzz » dans lequel il envisage de ressusciter Mimi Mongo, à travers sa belle voix.

C'est un projet imminent dans lequel l'homme de la Rumba -zouk veut à tout prix rendre un grand hommage artistique à cette chanteuse qui a contribué énormément à l'émergence de la musique folklorique de la tribu Mongo dans la mégapole Kinshasa.

Dans un entretien accordé au journal La Prospérité, Eric NICE a révélé son ambition d'exhumer les potentialités culturelles que possédait Mimi Mongo, de son vivant.

«Je suis en train de travailler un projet angélique dans lequel je vais reprendre quelques morceaux chantés par Mimi Mongo et exploiter ses dernières vidéo pour rappeler ses qualités artistiques. Car, sa musique constitue aussi un héritage pour les générations futures», a déclaré Eric NICE.

Sur le plan discographique, les travaux d'enregistrement sont hyper avancés. La chanson « Buzz » a déjà pris corps et esprit. Bientôt, elle sera à la disposition des mélomanes sur les différentes plateformes numériques de vente des musiques.

Au-delà des hommages artistiques, ce projet relève d'une démarche rentable dans la mesure où NICE tient à ce que les enfants de la regrettée Mimi Mongo en profitent également grâce aux recettes que va générer cette œuvre.

«J'ai parcouru l'histoire de cette femme et j'ai découvert qu'elle maîtrisait superbement son art. Et ça m'a beaucoup étonné de constater comment notre pays peut-il oublier Mimi Mongo qui fait aussi partie des précurseurs du folklore mongo», a soutenu le chanteur Kinois.

Donc, « Buzz » est la nouvelle chanson signée Eric Nice qui s'annonce époustouflant afin d'exalter surtout cette chanteuse tradi-moderne. Décédée il y a 13 ans passés, rappelle-t-on, Mimi Mongo a propulsé les sonorités ancestrales puisées dans les réserves des chansons de sa tribu.

Quant à Nice, il faut noter que son dernier EP intitulé «Polygamme » sorti en avril 2020 continue à faire son bonhomme de chemin sur le marché digital de la chanson. Un mini-album fantastique marqué par ses diverses sonorités dans lequel le chanteur Kinois a consacré trois featuring percutant. Il a chanté avec trois jeunes chanteuses aux talents pointus, à savoir les congolaises Tatiana Kruz et Anita Muarabu ainsi que Naomie Wamboe, la Kenyane. Chacune, avec son style vocal et sa prouesse artistique, a apporté sa touche délectable dans la sauce du polyvalent Eric Nice.

Très apprécié par plusieurs grands noms de la scène africaine, apprend-on, l'auteur de la belle chanson « Toi et Moi » vient de réaliser un projet magnifique avec la légende Koffi Olomidé au profit d'une structure camerounaise.

« Je continue à bosser en coulisse pour satisfaire toujours les vrais amoureux de la bonne musique. Car, c'est en silence que les bonnes choses se réalisent. J'ai plusieurs projets important qui vont certainement plaire le public», a conclu Eric Nice.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.