Congo-Kinshasa: Lutte contre la discrimination des PVH - East Eagle Fondation plaide pour l'éducation inclusive

East Eagle Fondation (EEF) une ONG qui vise la promotion des droits des personnes vivant avec handicap a fait, jeudi 23 juillet dernier, par le biais de son président, M. Didier Ntimansiemi, un plaidoyer pour l'accès des enfants vivant avec handicap à tout bâtiment, aussi l'aménagement permettant leur circulation facile dans tous les locaux et installations publics pour bénéficier des services pour lesquels ils ont été installés.

Dans le rendu de son plaidoyer, M. Didier Ntimansiemi révèle que l'éducation inclusive en RDC n'est pas un contexte nouveau, bien qu'il y ait la loi-cadre n˚14/004 du 11 février 2014 sur la reforme de l'enseignement national en RDC. « ... depuis 2008, la Commission Nationale pour l'UNESCO considère que l'éducation inclusive est perçue en RDC comme un concept intégrateur ; un concept visant à tenir compte des besoins de tous les apprenants ; à réduire l'exclusion qui se manifeste dans l'éducation... », a-t-il fait voir.

East Eagle Fondation (EEF) qui se bat pour l'effectivité de l'inclusion, selon la convention relative aux personnes handicapées, souhaite de tous ses vœux que la loi Bazaïba soit promulguée, pour permettre aux enfants en situation d'handicap, ayant moins de chances que les autres, aient accès aux technologies fonctionnelles, jouissent de leur droit, ainsi que les personnes qui s'occupent d'eux. Dans la même logique d'idées, M. Ntimansiemi recommande à ce que les bâtiments et installations publics répondent aux normes d'accessibilité pour les PVH afin d'assurer leur épanouissement. Il est bon, a-t-il souligné, que les aménagements soient réalisés pour faciliter l'accessibilité et la circulation aisées aux enfants en situation d'handicap, d'utiliser les équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier des prestations pour lesquelles ces établissements ont été conçus». L'aménagement par exemple des rampes à la place des escaliers et la largeur des portes pour faciliter les déplacements des utilisateurs des fauteuils roulants... », soutient-il. En dépit de ces défis dont font face les enfants handicapés, l'EEF s'engage à collaborer avec les enseignants, particulièrement ceux qui ont appliqué l'inclusion dans le cadre de leur travail, qui n'affichent plus de réticence pour soutenir l'inclusion des enfants dans leurs classes.

Aussi, souligne M. Ntimansiemi, sa fondation, tout en fustigeant la discrimination négative au travail, milite pour que les enseignants handicapés qui sont assez rares en RDC et dans certains environnements, soient insérés dans le milieu de travail pour briser l'isolement et les préjugés dont sont victimes les enfants autochtones handicapés en milieu rural.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.