Afrique Australe: Différend frontalier RDC-Zambie - La SADC a tranché

C'est en faveur de Kinshasa que la Communauté de développement de l'Afrique australe s'est prononcée le week-end dernier.

Après différentes missions effectuées de part et d'autre de la frontière entre la République démocratique du Congo (RDC) et la Zambie dans le but d'examiner le différend les opposant, les 15 experts mandatés par la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) ont rendu leur copie vendredi dernier. Dans leurs conclusions, ces derniers ont confirmé que Kibanga et Kalubamba sont bel et bien des territoires congolais. Appuyés par la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), les émissaires de la SADC ont donné un délai d'une semaine au gouvernement zambien pour retirer ses troupes des territoires congolais occupés depuis mars dernier.

Ce verdict est l'heureux aboutissement d'une offensive diplomatique choisie par Kinshasa en lieu et place d'une réponse militaire pour évacuer ces deux localités de la présence des troupes de ce pays voisin. Outre la SADC, les autorités congolaises ont sollicité l'arbitrage du chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) pour un règlement pacifique de ce différend frontalier, source de nombreuses tensions de part et d'autre de la frontière.

En mars dernier, des affrontements ont opposé les forces navales et terrestres des deux pays sur le lac Tanganyika. A la source du conflit, le partage des eaux poissonneuses de ce cours d'eau. Il y a quatre mois, les militaires zambiens, en pour- chassant des pêcheurs congolais accusés d'avoir violé les eaux zambiennes, se sont installés en terri- toire congolais. Une occupation qui a donné lieu à des accrochages entre les armées des deux pays. Dans cette même localité, des inci- dents liés à la pêche sont devenus légion. En 1996, 2006 et en sep- tembre 2016, des tensions ont eu lieu autour du lac Tanganyika

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.