Ile Maurice: Des mangroves plantées à Anse Jonchée

communiqué de presse

GIS - 27 juillet 2020 : La journée internationale pour la conservation de l'écosystème de la mangrove, célébrée chaque année le 26 juillet, a été marquée à Maurice par la plantation de mangroves sur la plage d'Anse Jonchée le dimanche 26 juillet 2020.

Cette initiative du ministère de l'Economie bleue, des Ressources Marines, de la Pêche et de la Marine vise à souligner l'importance de l'écosystème des mangroves. Pour rappel, les mangroves procurent aux êtres humains des avantages substantiels dont la protection du littoral et l'atténuation des effets du changement climatique, entre autres.

Présent à l'occasion, le ministre de l'Economie bleue, des Ressources Marines, de la Pêche et de la Marine, M. Sudheer Maudhoo, a mis en exergue les efforts du gouvernement pour la plantation et la conservation des forêts de mangroves sur les côtes de l'île.

Selon M. Maudhoo, les mangroves sont essentielles pour le bien-être, la sécurité alimentaire et la protection des communautés côtières de même que pour prévenir l'érosion. Il a toutefois déploré la perte d'environ 50% des plantations de mangroves et a ainsi exhorté la population à agir de manière responsable.

En outre, le ministre a souligné que la nature fournit aux êtres humains un grand nombre de ressources dont ils dépendent pleinement pour leur survie. « Il est de notre devoir et de notre responsabilité de la préserver », a-t-il affirmé. Il a fait un appel pour un changement de mentalité pour garder propre l'environnement et dénoncer ceux qui se livrent à des actes de pollution et de destruction.

Quant au ministre des Services financiers et de la Bonne Gouvernance, M. Mahen Kumar Seeruttun, il est revenu sur le rôle vital que jouent les mangroves dans la protection de l'environnement et la conservation de l'écosystème marin. Tout en précisant la fonction cruciale de chaque organisme vivant pour assurer le cycle de la vie, il a averti que tout déséquilibre causé à l'écosystème entraînera automatiquement des dommages irréparables à la biodiversité de la Terre.

Dans cette optique, M. Seeruttun a enjoint les citoyens à agir collectivement pour contribuer aux pratiques d'atténuation face au changement climatique afin de protéger et conserver la biodiversité en vue d'un avenir durable pour les générations futures.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.