Madagascar: Betroka - Ecroués pour corruption des officiers

Le ministère public de Betroka a placé sous mandat de dépôt deux hommes, vendredi, pour corruption des officiers.

Le 20 juillet, vers 8h du matin, tous les deux sont venus au bureau de la compagnie de la gendarmerie. Ils ont apporté avec eux une somme de 500 000 ariary qu'ils comptaient offrir aux gendarmes pour relâcher vingt-cinq zébus mis à la fourrière à Isoanala depuis 15 juillet et leurs complices. Ces derniers ont été enfermés pour avoir commis un vol de bétail et un blanchiment de fiches de bovins.

« Ils ont déjà proposé cet argent aux enquêteurs de la brigade d'Isoanala, mais ils l'ont refusé. Cette fois, ils ont rejoint la compagnie où ils se sont facilement fait arrêter », a rapporté le secrétariat d'État chargé de la gendarmerie nationale (SEG), samedi.

Les billets ont immédiatement été confisqués en tant qu'objet de corruption. Les deux individus ont été livrés au parquet, puis, mis en détention préventive, d'après les explications reçues.

« Il est à souligner que la gendarmerie fait comme priorité la lutte contre la corruption et on ne tolère pas», a expliqué le SEG.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.