Gambie: Le Président Barrow met fin à l'état d'urgence

27 Juillet 2020

Palais Présidentiel, Banjul, 24 Juillet 2020:

Le Bureau du Président rappelle au public qu'il y a plus de 5 mois que le Président Adama Barrow a déclaré pour la première fois l'Etat d'Urgence en Gambie conformément à la Constitution de 1997, et ce, en vue de lutter efficacement contre la pandémie du covid-19. Le Président, depuis lors, a proclamé l'Etat d'Urgence à plusieurs reprises dans le but non seulement de freiner la propagation du virus, mais surtout de renforcer la riposte sanitaire, fournir aide et assistance à la population à travers la distribution de produits alimentaires et d'articles de première nécessité tout en stimulant l'économie.

Le Président Barrow a été informé des réalités actuelles par les experts, qui continuent d'évaluer, d'examiner et de passer en revue la situation sanitaire et socio-économique du pays.

A la date du Vendredi 24 Juillet 2020, le pays compte un total de 170 cas de coronavirus dont 101 en cours de traitement, 7 cas probables et 64 guérisons.

Malheureusement, 5 personnes ont perdu la vie due au covid-19.

Une analyse de l'impact du confinement sur l'économie gambienne a donné des résultats inquiétants. Il est en effet prévu que l'économie enregistrera non seulement une perte de 2.5 milliards de dalasis, mais connaitra également une contraction de 3% par rapport aux estimations initiales qui prévoyaient une croissance de 6.3%. Il plait au gouvernement de rassurer que le bien-être et la sécurité des citoyens de ce pays, en particulier la frange la plus pauvre et la plus vulnérable, demeurent la priorité constante du gouvernement et de ses partenaires. Avec 48.6% de la population de 2 millions d'habitants vivant sous le seuil de la pauvreté, il est donc impératif que le gouvernement, ses partenaires et les citoyens prennent toutes les mesures idoines en vue d'alléger l'impact du covid-19 non seulement sur les populations paysannes et rurales qui sont vulnérables, mais aussi sur les femmes et les jeunes vivant du secteur informel.

En raison de ce qui précède, et après consultation avec les experts de la santé et le Comité Interministériel de Lutte Contre le covid-19, le Président a décidé de la levée de l'Etat d'Urgence à compter du Mercredi 22 Juillet 2020.

Bien que cette décision ait été prise dans le but d'alléger les difficultés endurées par les familles dans tout le pays et en considération d'autres enjeux importants, le public général est toutefois informé que la reprise des activités socio-économiques se fera dans le strict respect des mesures sanitaires mises en place.

Ses mesures comprennent, mais ne sont pas limitées, au strict respect des règles de distanciation sociale, au port du masque dans les lieux publics dont les taxis et autres transports publics, les marchés et les écoles.

Le gouvernement a déjà publié dans son journal officiel les mesures prises concernant la gestion de la situation post-Etat d'Urgence. Le Président Barrow invite tous les Gambiens à adhérer à ces nouvelles mesures afin d'aider les autorités sanitaires dans la lutte contre la pandémie. Tous sont prévenus que les services de sécurité veilleront à la strict application de ces mesures, en particulier si elles font l'objet de violations répétées. Le public est averti que les frontières terrestres, maritimes et aériennes demeurent fermées malgre la levée des mesures de restriction. Le gouvernement continuera de passer en revue la situation concernant la fermeture des frontières au fur et à mesure de l'évolution de la crise sanitaire.

Le gouvernement est conscient que la population devra probablement vivre avec le virus pour une période indéterminée jusqu'à ce qu'un vaccin ou traitement adéquat soit trouvé.

Bien que le gouvernement s'évertue à renforcer son plan de lutte contre le covid-19 à travers la mise en place d'une vigoureuse campagne de sensibilisation, la Gambie, tout comme les autres pays du monde, se voit obligée de relancer et de remettre son économie en marche.

Le Président rassure tous les Gambiens que son gouvernement continuera de veiller à l'application des principes de la démocratie, du respect des Droits de l'Homme et de la primauté de l'Etat de Droit. Cependant, le gouvernement est également responsable du bien-être et de la sécurité des populations. Par conséquent, en vue de la pleine reprise des activités socio-économiques, le gouvernement continuera à contrôler et à veiller sur les taux d'infection et n'hésitera pas à prendre toutes les dispositions légales nécessaires pour faire face à la situation si le taux de contamination continue d'accroitre. Le Président exhorte tous les citoyens et résidents de la Gambie à une coopération totale en vue de mettre un frein à la propagation de la pandémie tout en œuvrant pour le développement socio-économique de notre pays.

146 - LE NOMBRE TOTAL DES CAS POSITIFS DE COVID-19 EN GAMBIE

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.