Burkina Faso: Programme Job vacances - CANAL+ Burkina récompense ses meilleurs ambassadeurs

27 Juillet 2020

Pour occuper sainement la jeunesse pendant les vacances, CANAL+ a lancé un programme « Job Vacances Ambassadeur Digital », qui valorise les jeunes talents burkinabè et permet de les occuper sainement pendant les vacances.

Dans ce cadre, des jeunes sont recrutés pour promouvoir les produits de l'entreprise, en particulier «IROKO+», cette application qui, une fois installée dans votre smartphone ou votre tablette, vous permet de télécharger des séries et des films et de les regarder en tout temps et tout lieu après souscription.

CANAL+ Burkina a reçu plus de 200 candidatures. Des phases d'écrémage ont permis de retenir 80 d'entre eux, puis une cinquantaine. Avant de les lâcher sur le terrain, CANAL+ Burkina a formé ces jeunes sur ce produit et sur les techniques et astuces de vente.

Ce mardi 21 juillet 2020, dix d'entre eux, qui se sont particulièrement distingués dans la promotion du produit IROKO+, ont été récompensés. Ils ont reçu des bourses d'études allant de 100 000 à 400 000 FCFA. Ils effectueront en outre un stage de trois mois à CANAL+ Burkina.

Nabié BIEKE est l'un de ces dix jeunes qui se sont montrés particulièrement dynamiques. Il a reçu le premier prix, d'une valeur de 400 000 FCFA.

Il ne cache pas son emballement. Ce prix, dit-il lui permettra de poursuivre ses études de master. L'expérience lui a également permis d'appliquer sur le terrain les connaissances en marketing apprises sur les bancs.

«C'est une grande joie pour moi de remporter ce prix. Ce que j'ai beaucoup apprécié dans cette expérience, c'est l'aspect travail de terrain. Nous avons beaucoup appris à travers les différents coachings de nos responsables.

De par mon parcours estudiantin, j'ai fait du marketing. Il y a la théorie et la pratique. Sur le terrain, il fallait savoir adapter ce qu'on a appris, confronter la théorie à la pratique», confie-t-il.

Kady CONGO, une des jeunes battantes récompensées par CANAL+ Burkina.

«Comme nous étions en vacances, j'étais en quête de quelque chose pour pouvoir m'occuper sainement. J'ai postulé et j'ai été retenue», confie pour sa part Kady CONGO, une des jeunes battantes récompensées par CANAL+ Burkina.

Tout comme les autres, elle a dû faire preuve d'endurance pour vendre le produit IROKO+. «Sur le terrain, on ne peut pas dire que c'était facile.

Convaincre les gens d'utiliser une application, un produit digital qui marche avec la connection, n'était pas aisé. L'expérience m'a beaucoup été utile. Je fais des études de marketing. C'était donc l'occasion de mettre en pratique ce que j'ai appris à l'école».

De leur côté, les responsables de CANAL+ Burkina ne cachent pas leur satisfaction. «C'est un apprentissage qu'il faut faire pendant qu'on est encore jeune, qui vous permet de pouvoir vous construire professionnellement et d'occuper des postes de responsabilité plus élevés plus tard», commente Boukary ZOROM, le Directeur des Ventes de CANAL+ Burkina, représentant le Directeur Général.

Il a également détaillé la procédure ayant conduit à la distinction des dix jeunes. «Nous avons fait un appel à candidatures et nous en avons reçu plus de 200.

A la fin, nous nous sommes retrouvés avec une cinquantaine de jeunes motivés et engagés à fond dans le projet. Aujourd'hui, nous récompensons le top 10 en termes de performances sur la période. Mais cela ne veut pas dire que les autres ont démérité», précise-t-il.

D'après lui, ces dix jeunes ont reçu leur récompense pour avoir su se montrer persuasifs sur le terrain et réalisé les meilleures ventes.

«Ils avaient tous les mêmes chances et le même niveau de coaching. Ceux qui sont récompensés sont ceux qui ont réalisé les plus gros volumes de vente. Le meilleur vendeur vient de Bobo Dioulasso», révèle M. ZOROM.

Entreprise pleinement citoyenne, CANAL+ Burkina ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. «Ce n'est pas une fois en passant. CANAL+ Job Vacances est un programme qui est là pour rester longtemps et, à l'occasion, nous relacerons sûrement une autre édition.

C'est notre façon à nous, en tant qu'entreprise citoyenne, de contribuer à la formation professionnelle de nos cadets», conclut le Directeur des Ventes de l'entreprise.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.