Congo-Brazzaville: Musique - Nalingi Remix de Manu Worldstar certifié disque platine

Numéro 2 sur iTunes Top10 en Afrique du Sud le 26 juillet et vendu à plus de vingt mille exemplaires, le single repris dans le premier album du chanteur sud-africain d'origine congolaise est un featuring remarquable avec $pacely du Ghana, Roberto de Zambie et Sjava d'Afrique du Sud.

Dans un post sur sa page Facebook, Manu WorldStar présente avec fierté son disque certifié par Sony Music. Déjà en bonne place sur les plates-formes de streaming, Baziks est du nombre, l'artiste en est bien ravi comme il le souligne : « Wow ! #NalingiRemix est maintenant le numéro 2 sur iTunes Top10 en Afrique du Sud ». Mais le jeune chanteur hip-hop n'est pas de ceux qui se contentent d'être seconds, il vise désormais le sommet : « Obtenons ce numéro un », poursuit-il. Bonne fortune qu'il n'a pas tort d'espérer savoir déjà que le fameux single a été remixé à la demande des mélomanes.

Un article d'African Entertainment du 26 juillet, rapporte que, conforté par le succès de ce morceau, Manu WorldStar a ressenti le besoin d'en faire une reprise. « Nalingi a tellement fait pour ma carrière que j'ai senti qu'il fallait un remix », lit-on dans le magazine en ligne. Le refrain de cet air chanté en anglais est en lingala « Nalingi yo Mama », « Je t'aime maman » en français, à l'instar du titre Nalingi. Et question de réunir les mélomanes du continent autour de cette chanson qu'il tient pour une ode à la femme africaine, il a joint sa voix à celles de $pacely, Roberto et Sjava. Manu a espéré pouvoir, avec le concours de ces trois artistes qu'il a en grande sympathie, faire en sorte que ce « remix puisse traverser les frontières » le mieux qu'il le pourrait. Dès lors, sa joie est de constater : « Ils ont tous apporté une nouvelle vie et des facettes différentes au #NalingiRemix ».

Un tube favori sur les ondes

Egalement tombé sous le charme de Nalingi, Raphael Benza du label Fifth season témoigne du travail abattu autour de la réalisation du morceau pour lui assurer ce carton. « Cette chanson a été l'un des disques les plus importants et les plus fantastiques sur lesquels j'ai travaillé en tant que Head of A&R et Chief Opportunity Creator chez Vth Season. Il remonte à 2018 avec de nombreuses heures de temps en studio, des appels téléphoniques, des séances d'écriture et de la planification ». Et de renchérir enthousiasmé : « Je suis heureux que le Remix soit enfin arrivé au monde en juillet 2020. C'est une période très excitante pour cette chanson, Manu WorldStar, artiste et Afro Fusion Music ». Il est facile d'entrer en contact avec le chanteur via les réseaux sociaux quitte à le joindre sur sa page Facebook Manu WorldStar ou s'adresse à @VthSeason. Du reste, le label encourage les fans à le faire sous cette ferme recommandation : « Partagez vos réflexions sur son nouveau single en utilisant le hashtag #NalingiRemix ». En RDC, son pays d'origine dont il arbore fièrement les couleurs, Nalingi est également disponible sur #Baziks.

Il nous revient que, sorti en 2018, Nalingi dans sa version originelle, avait déjà récolté son succès. Deux années consécutives, le tube de Manu dominait les charts en Afrique du Sud, son pays natal, mais pas que. C'est dire qu'à travers le continent, il a trouvé beaucoup de preneurs, il continue du reste, apprend-on, d'être un favori des fans à la radio. Maintenant, à n'en pas douter, le disque lance une nouvelle saison pour l'artiste à l'aube de ses 25 ans couronné par la sortie de son premier album. Manu n'aime pas à se cloîtrer dans un univers musical. Il aime autant rapper que chanter. Le hip-hop est sa principale source d'inspiration, il ne s'en cache pas, ce qui se ressent, comme il le souligne, dans sa façon de chanter, de parler et de s'habiller. Avec cet univers musical qu'il aime à varier selon le feeling que lui inspire ses chansons.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.