Soudan: Le lancement de L'Assemblé du Projet National Global

Khartoum — L'Assemblé du Projet National Global (APNG) a été lancé lundi à la salle de l'Union des banques soudanaises , dans le cadre du projet national global, qui comprend de nombreuses entités, des partis politiques, des confréries soufies, des personnalités nationales, des administrations indigènes et certains mouvements armés en plus des scientifiques et des universitaires.

Dr. Mahmoud Abdel-Jabbar, chef de l'APNG a déclaré lors d'une conférence de presse lundi que l'APNG est considéré comme une entité ouverte pour tout le peuple soudanais, car les entités ont senti le danger et ont décidé de soutenir le gouvernement de transition pour sauver tout le Soudan.

Il a souligné que le programme de l'APNG met l'accent sur l'unité du Soudan, de la terre et du peuple, et garantit l'indépendance de sa décision politique tout en mettant l'accent sur la démocratie de l'État, la bonne gouvernance et le transfert pacifique du pouvoir, la séparation des trois pouvoirs, l'état de droit et l'application du principe de discrimination positive dans certains États tout en respectant la diversité culturelle, ethnique et religieuse.

Les objectifs ont souligné la nécessité d'adhérer à la paix en tant que choix stratégique et de souligner que les composantes du tissu social sont une source de distinction pour le Soudan.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.