Bilan du deuxième trimestre 2020 en matière de responsabilité et de performance du programme de la CEA - Bonne performance pour le BSR-AO en dépit de la situation particulière de la pandémie de Covid-19

23 Juillet 2020

Niamey (Niger) — La réunion de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) sur la responsabilité et la performance du programme au titre du deuxième trimestre 2020 a eu lieu virtuellement les 21, 22 et 23 juillet 2020.

Cette réunion, dont le thème est « L'exécution du programme en période d'incertitude (la pandémie de COVID-19) », vise à donner l'occasion d'améliorer la planification, le suivi et le reportage et de favoriser la culture de la responsabilité et de la transparence.

Au cours de la réunion, les chefs de section de chaque sous-programme ont présenté des exposés sur les progrès accomplis de manière transversale vers l'obtention de résultats tangibles et sur la situation financière de leurs sous-programmes respectifs.

Au Bureau Sous-Régional pour l'Afrique de l'Ouest (BSR-AO) de la CEA, les présentations ont été faites par le Chef de la section des Dynamiques Démographiques pour le Développement (DDD), Bakary Dosso, et le Chef de la section des Initiatives sous-régionales (ISR), Amadou Diouf. Selon ces présentations, en général, le BSR-AO a une bonne performance en dépit de cette situation particulière de pandémie de COVID-19.

Le Bureau met en œuvre son programme en travaillant étroitement et de manière transparente avec les divisions de la CEA et poursuit des activités et des coalitions conjointes avec d'autres agences du Système des Nations Unies, les commissions économiques régionales, les instituts de recherche sur les dynamiques démographiques et l'Union africaine.

Le Bureau a également obtenu de bons résultats en termes d'intégration régionale (la ZLECAf, le partenariat avec les Coordonnateurs résidents du système des Nations Unies, l'appui à la Vision 2020 de la CEDEAO et à la future Vision 2050 de la CEDEAO ...), conceptions d'études en termes de dynamiques démographiques pour le développement et production de plusieurs produits de connaissance (étude sur l'impact du COVID-19 sur les pays d'Afrique de l'Ouest, produits de connaissance sur la transformation structurelle économique et sociale en Afrique de l'Ouest: Etude sur la DDD et la transformation structurelle en Afrique de l'Ouest... ).

La Directrice du BSR-AO de la CEA, Ngone Diop, a affirmé que : «La manière dont notre domaine de d'appui a été utilisé en essayant de façonner et de positionner notre division ou notre bureau en tant que référence en matière de DDD et la manière dont nous utilisons les résultats informent en fait l'intégration régionale et vice versa. ».

« Notre travail nous a aidés à nous positionner en tant qu'institution qui a représenté la CEA en ce qui concerne les réponses macroéconomiques à la COVID-19 et en termes d'appui aux pays dans la formulation de leurs plans de développement nationaux d'une manière qui aborde les problèmes structurels », a déclaré Ngone Diop.

Cependant, le BSR-AO a été confronté à des défis tels que l'insécurité omniprésente et la violence extrême dans la région du Sahel, alimentées par la nouvelle dynamique géopolitique, des ressources limitées pour répondre aux demandes croissantes des États membres en raison de la pandémie de Covid-19, entre autres, et la nécessité de soutenir 15 coordonnateurs résidents, ce qui risque de compromettre les efforts en cours pour le développement durable dans la sous-région en raison de l'impact de la COVID-19 sur les quatre piliers des dynamiques démographiques : la santé, l'éducation, l'emploi et la gouvernance.

Pour plus d'informations, veuillez contacter : Tahirou Gouro, Chargé de Communication, CEA- BSR/AO,

Email: gouro2@un.org

Bureau Sous-Régional pour l'Afrique de l'Ouest

428 Avenue du Fleuve Niger

B.P. 744

Niamey, Niger

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.