Sénégal: Intelligence artificielle - Sidy Ndao, père du premier ordinateur thermique au monde

28 Juillet 2020

Ne dit-on pas qu'aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre d'années. Cette boutade colle bien au génie sénégalais en robotique et mécanique, Dr Sidy Ndao, enseignant à l'Université de Nebraska-Lincoln, aux États-Unis. Spécialiste en nanotechnologie, il est le premier technicien à créer un ordinateur thermique dans le monde.

Dr Sidy Ndao figure parmi les dix jeunes scientifiques du monde qui suscitent beaucoup d'espoir, selon World economic forum. Il est le premier à mettre au point un ordinateur thermique. L'appareil fonctionne sous chaleur.

Un mode qui lui ouvre plusieurs possibilités pour explorer les espaces et les profondeurs de la croute terrestre, renseigne un document publié sur le site dédié à la recherche scientifique « Nature.com ».

C'est sur cette plateforme que les travaux du Sénégalais ont été publiés. Professeur assistant au Département d'ingénierie mécanique et des matériaux de l'Université de Nebraska-Lincoln, aux Etats-Unis, depuis 2012, Sidy Ndao est aussi le fondateur de l'association « Senecole ».

Une organisation dont l'objectif est d'encourager les étudiants africains à opter pour des études en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (Stim). Dr Ndao a été auparavant associé de recherche postdoctorale au Département de génie chimique et à l'Institut de nanotechnologies de Cambridge, dans le Massachussett.

Professeur de génie mécanique, le roboticien sénégalais est à la tête d'un ambitieux programme panafricain de robotique. Dr Ndao est qualifié par ses pairs comme étant le chantre de la robotique scolaire en Afrique. Son ambition est d'impulser chez les jeunes la créativité et le leadership en matière d'intelligence artificielle.

Convaincu de l'importance des disciplines scientifiques dans les programmes scolaires, il a été le premier promoteur du concours de robotique chez les jeunes en Afrique. Une initiative qui vise à encourager l'élaboration de solutions technologiques répondant aux besoins et aux problèmes sociaux de l'Afrique.

En 2016, Dakar avait accueilli une des éditions de ce concours. 350 élèves des lycées et collèges de Gambie, du Mali et du Sénégal avaient pris part à l'événement, renseigne la source.

« J'ai pris cette initiative car je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas beaucoup de chercheurs noirs ou africains dans les hautes filières scientifiques », a dit Dr Ndao, dans un entretien publié sur le site scientifique.

Dans son cursus universitaire aux Etats-Unis, Sidy Ndao a eu à décrocher tour à tour une licence en génie mécanique en 2005, puis un master dans la même discipline en 2007 au City college of New York, avant de soutenir avec brio une thèse de doctorat en génie mécanique en 2010, au Rensselaer polytechnic institute.

L'ordinateur qu'il a créé offre la possibilité d'effectuer des recherches scientifiques sur des surfaces comme Vénus où la température peut excéder les 400°C.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.