Ile Maurice: Quelque 138 000 demandes enregistrées sur le Citizen Support Portal depuis 2017

communiqué de presse

GIS - 28 juillet 2020 : « Pour la période allant du 28 avril 2017 au 24 juillet 2020, le portail a enregistré 138 325 demandes et plaintes, dont 83,5 % ont déjà été réglés ».

Ces informations ont été communiquées par le Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth, aujourd'hui, à l'Assemblée nationale, en réponse à une question parlementaire concernant le nombre de demandes et de plaintes déposées auprès de la Citizen Support Unit (CSU) pour l'année 2019 à ce jour et le nombre de cas résolus.

Le nombre de demandes, y compris les plaintes, suggestions et requêtes, enregistrées sur le Citizen Support Portal (CSP) pour l'année 2019 est de 41 628, dont 84 % ont été résolues. Pour la période allant de janvier 2020 au 24 juillet 2020, 29 256 demandes ont été enregistrées, dont 63 % ont déjà été résolues.

Fonctionnement du CSP

Faisant l'historique du CSP lancé en avril 2017, le Premier ministre a expliqué qu'il s'agit d'un logiciel qui établit le lien entre toutes les institutions gouvernementales et le public, favorisant ainsi une prestation de services inclusive et centrée sur le citoyen. M. Jugnauth a rappelé que le gouvernement met l'accent sur l'innovation et le progrès continu en vue de moderniser le secteur public pour mieux servir la population. « Le portail permet aux citoyens, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, d'enregistrer et de suivre leurs plaintes en ligne sur www.csu.mu grâce à un numéro de référence unique », a-t-il souligné.

Les citoyens, qui n'ont pas accès à un ordinateur, ont la possibilité d'enregistrer leurs plaintes dans les 35 Citizens Advice Bureaux (CAB) ou les 95 Citizen Support Corners des bureaux de poste de Maurice. Les organisateurs des CAB transmettent ensuite les plaintes aux responsables ou aux points focaux de 320 institutions comprenant des ministères, des départements, des autorités locales et des organismes parapublics. Plus de 1 500 fonctionnaires, formés dans ces organisations, sont chargés de suivre et de traiter ces plaintes.

Assurer le suivi et l'évaluation

Selon M. Jugnauth, le suivi et l'évaluation occupe une place importante au niveau de la CSU. « Un rapport de suivi et d'évaluation est préparé par la CSU en vue d'analyser les besoins des citoyens au niveau régional ainsi que les lacunes et les faiblesses, cela afin de prendre des initiatives et des mesures appropriées pour s'attaquer à ces problèmes », a -t-il indiqué.

Le Premier ministre a reconnu que cette plateforme est un outil efficace pour combler le fossé entre les politiques gouvernementales et les besoins des citoyens. « Elle a eu un impact positif sur le processus de gestion des plaintes, la transparence, la responsabilité, la prise de décision du gouvernement et la qualité de la prestation des services publics », a-t-il déclaré.

En outre, en mai 2018, des groupes de travail ont été mis en place dans les 20 circonscriptions du pays pour assurer un suivi étroit des plaintes reçues par chaque organisation sur le portail.

Campagne de communication

Le chef du gouvernement a fait ressortir que la communication a également été un outil efficace pour assurer la proximité et l'interaction avec les citoyens afin d'établir la confiance et de recueillir des données en temps réel. Depuis avril 2017, la CSU a lancé une vaste campagne de communication afin de couvrir l'ensemble du territoire de la République et de faire en sorte que les citoyens soient informés de leurs droits et des avantages offerts par le gouvernement.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.