Cameroun: Qui est Kribi Multipurpose Terminal ?

Filiale d'un groupe mondialement reconnu, le concessionnaire du terminal polyvalent devra rapidement faire ses preuves.

Kribi Multipurpose Terminal (KMT) est nouveau dans le paysage portuaire du Cameroun. Avec la signature du contrat de concession hier à Kribi, cette entreprise de droit camerounais, filiale de la société philippine International Container Terminal Services, Inc. (ICTSI) a obtenu une concession de 25 ans pour la gestion et l'exploitation du Terminal polyvalent du port de Kribi. Une gestion qui implique de nombreux engagements, notamment sur le plan des investissements.

Selon des informations recueillies auprès du Port autonome de Kribi, partenaire de KMT, cette entreprise est dotée d'équipements de manutention de pointe, KMT est capable d'accueillir les plus grands navires. Mais elle ne se s'arrêtera pas là. ICTSI compte, à court terme investir dans l'infrastructure et la superstructure de KMT et d'ici 2024, la taille du port doublera. L'expansion comprendra des équipements de manutention modernes supplémentaires, des installations de stockage et des plateformes informatiques modernes. KMT offre une gamme complète de services principaux et auxiliaires, y compris l'entreposage, le soutage, l'inspection des cargaisons et les douanes, entre autres.

KMT a été choisie au terme d'une procédure de sélection au cours de laquelle la crédibilité et la pertinence de son plan de financement ont retenu l'attention. Un schéma de financement réaliste pour les premières années, à travers la mobilisation des capitaux propres et un prêt des actionnaires pour les investissements de démarrage. Par la suite, le modèle de ICTSI montre un bénéfice net après impôts moyen de 13 millions d'euros (environ 8,5 milliards de F) et des flux de trésorerie permettant de couvrir le paiement des redevances, les charges d'exploitation et les investissements prévus tout au long de la concession.

Basée et établie en 1988 à Manille, aux Philippines, ICTSI, maison mère de KMT, est spécialisée dans le développement, la gestion et les opérations portuaires. En tant qu'entreprise indépendante n'ayant aucun intérêt et engagement dans le transport maritime, la logistique ou les consignataires, ICTSI travaille et traite de manière transparente avec toutes les parties prenantes de la communauté portuaire. Le portefeuille de terminaux et de projets de l'ICTSI s'étend aux économies de marché développées et émergentes de l'Asie-Pacifique, des Amériques, de l'Europe, du Moyen-Orient et de l'Afrique. Classée au huitième rang des exploitants de terminaux à conteneurs dans le monde, ICSTI fait valoir une expertise certifiée, marquée par plus de trente années d'expérience, et opère en Asie, au Pacifique, en Amérique, et Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Ses activités s'étendent sur 29 terminaux maritimes dans 18 pays sur les cinq continents.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.