Congo-Brazzaville: Consommation - Brazzavillois et Ponténégrins boivent de plus en plus d'alcool

Les statistiques données par l'Association de lutte contre les mauvaises moeurs et stupéfiants indiquent qu'une personne prend sept à douze bouteilles de bière par jour à Brazzaville et Pointe-Noire.

« Dès 6 h du matin et cela jusqu'au soir, dans les villes de Pointe-Noire et Brazzaville, les gens sont dans des débits de boissons, et ce sont des bières qui coulent à flot. Or, l'excès de bière dans l'organisme a des effets très néfastes », a déclaré un médecin à Pointe-Noire abordé sur la question.

En effet, certaines pathologies dont souffrent les Brazzavillois et Ponténégrins sont causées par la dépendance à la bière ou à son excès. A Brazzaville tout comme à Pointe-Noire, sur les abords des artères principales, dans les quartiers, parcelles, restaurants de fortune, l'abus d'alcool a donné naissance à des associations de buveurs. «Certains Ponténégrins et Brazzavillois ont même des mutuelles de consommation d'alcool. Ils consomment ces bières le plus souvent à jeun», s'est plainte une habitante de la ville côtière Selon le récent rapport de l'Organisation mondiale de la santé, l'abus d'alcool a entraîné en 2016 plus de trois millions de décès dans le monde. Et plus des trois quarts de ces décès concernent des hommes.

Les conséquences fâcheuses d'alcool

L'abus d'alcool a une grande influence sur le développement de nombreuses maladies, notamment les cancers, les maladies cardiovasculaires et digestives, les maladies du système nerveux et troubles psychiques. L'alcool peut également être à l'origine des difficultés sanitaires plus courantes telles que la fatigue, la paresse, la tension artérielle trop élevée, problèmes de mémoires et de nombreux cas d'accidents de circulation.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.