Burkina Faso: Directeur général des impôts - Un nouveau pas dans la digitalisation

28 Juillet 2020

Les contribuables immatriculés à la direction des moyennes entreprises de la région du Centre bénéficient officiellement d'un nouveau service depuis le mardi 28 juillet 2020. La borne d'accès à e-SINTAX a été faite par le Directeur général des impôts, Moumouni Lougué.

Désormais, les contribuables de la direction des moyennes entreprises du Centre I et II n'ont aucune excuse pour justifier leur retard dans le règlement de leurs obligations fiscales.

Ils peuvent bénéficier des autres services sans passer par les différents guichets. Cela est possible grâce à la mise en service d'une borne d'accès à e-SINTAX.

Le clic de départ a été donné par le Directeur général des impôts, Moumouni Lougué, le mardi 28 juillet 2020.

« La borne permettra aux contribuables qui n'ont pas accès à internet de venir sur place pour accomplir leurs formalités et obligations », a déclaré le premier responsable des impôts.

Selon lui, depuis une dizaine d'années, la direction générale des impôts est résolument orientée vers la digitalisation en adoptant la politique des petits pas à telle enseigne qu'actuellement, près de 85% des recettes sont recouvrées à travers les télé-procédures.

« Il y a eu une accélération avec le lancement de e-SINTAX et un nouveau pas vient d'être franchi avec cette borne d'accès », a poursuivi M. Lougué. Il a remercié la coopération danoise, car la borne d'accès est le fruit de l'excellence de leur collaboration. L'accès à la borne est entièrement gratuit pour tous les contribuables.

De plus, le service des impôts a mis en place une cellule e-SINTAX, forte de plusieurs membres qui vont fournir une assistance technique aux contribuables qui en auraient besoin.

Quant aux garanties pour la sécurité des données personnelles des contribuables, Hamidou Poubéré, membre de la cellule e-SINTAX, s'est voulu rassurant.

« La sécurité est prise en compte dans la procédure d'accès. A chaque connexion par exemple l'utilisateur reçoit un code temporaire dans sa boîte mail. Celui-ci est renouvelé à chaque connexion », a-t-il expliqué.

La borne d'accès offre en plus l'avantage de réduire les erreurs de calcul des montants dus car, ceux-ci sont directement générés par le système.

Quant à la connexion RESINA, elle offre l'avantage au contribuable de bénéficier d'une connexion internet pour consulter sa boîte mail et ainsi recevoir le code temporaire pour réaliser ses opérations.

« Un autre avantage est que l'enregistrement automatique des actes dans la bibliothèque personnel du contribuable réduit ses soucis quant à l'espace pour la conservation des archives », a complété M. Poubéré. Il a ajouté que depuis la mise en service de la plateforme, la direction générale des impôts a enregistré des félicitations.

Pour lui, la mise en service de la borne est un soulagement pour les contribuables et les agents, car cela réduit leurs tâches. La plateforme e-SINTAX a été lancée par la direction générale des impôts le 18 avril 2018.

Elle a permis la réduction du temps de traitement des déclarations à la caisse, la réduction du temps de traitement des déclarations par les équipes d'assiette, l'aide au contribuable dans le remplissage de ses déclarations.

Mieux, elle offre la possibilité aux contribuables de s'acquitter de leurs obligations en tout temps et tout lieu. La plateforme est accessible sur le site www.esintax.bf. Mais avant, chaque contribuable doit retirer un numéro d'accès personnel à la direction des impôts.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.