Togo: Coopération hybride

28 Juillet 2020

Les Togolais consommeront-ils bientôt du riz chinois produit localement ?

Pas impossible.

L'ambassadeur de Chine à Lomé, Chao Weidong, a remis mardi au ministère de l'Agriculture plusieurs variétés de riz hybrides qui seront d'abord testés en laboratoire par l'Institut togolais de recherche agronomique (ITRA)

La variété hybride permet des rendement de l'ordre de 10 à 12 tonnes à l'hectare et même 17 contre 6 à 8 pour le riz classique.

Les Etats-Unis, le Vietnam, le Sri-Lanka, l'Inde, Brésil, le Bangladesh, et les Philippines sont devenus de gros producteurs de riz hybride.

Cette variété semble être la solution pour garantir la sécurité alimentaire.

Le riz est l'un des aliments de base des Togolais après le maïs et le sorgho, mais les rendements ne sont pas à la hauteur des attentes

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.