Afrique: Relance des économies africaines - La Banque mondiale mise sur l'opérationnalisation de la Zleca

29 Juillet 2020

Pour assurer une reprise réussie des économies du continent, la Banque mondiale, dans un rapport publié avant-hier, préconise la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continental (Zleca). Selon l'institution financière, cette initiative est une opportunité majeure pour aider les pays africains à diversifier leurs exportations, à accélérer la croissance et à attirer les investissements directs étrangers.

Dans le contexte où les États réfléchissent à l'élaboration de plans de relance de leurs économies post-Covid-19, la Banque mondiale (Bm) estime que la mise en œuvre réussie de la Zone de libre-échange continental (Zleca) serait « cruciale ». Dans le rapport intitulé « Zleca : effets économiques et distributionnels » et publié lundi, la Banque soutient que la création du vaste marché régional est une opportunité majeure pour aider les pays africains à diversifier leurs exportations, à accélérer la croissance et à attirer les investissements directs étrangers.

Cet accord, indique le document de la Bm, réduira les tarifs entre les pays membres et couvrira des domaines politiques, tels que la facilitation du commerce et les services ainsi que des mesures réglementaires. Il complétera les communautés économiques sous-régionales existantes et les accords commerciaux en Afrique en offrant un cadre réglementaire à l'échelle du continent.

La Banque mondiale note qu'à court terme, l'accord contribuerait à amortir les effets négatifs de la Covid-19 sur la croissance économique en soutenant le commerce régional et les chaînes de valeur par la réduction des coûts commerciaux. À long terme, la Zleca permettrait aux pays d'ancrer leurs attentes en ouvrant la voie à des réformes d'intégration et de croissance.

En outre, la pandémie a démontré la nécessité d'une coopération accrue entre les partenaires commerciaux. L'institution financière pense qu'en remplaçant la mosaïque d'accords régionaux, en rationalisant les procédures frontalières et en donnant la priorité aux réformes commerciales, la Zleca pourrait aider les pays à accroître leur résilience face aux futurs chocs économiques. Les auteurs du rapport soutiennent que la mise en oeuvre de cet accord commercial offre de grandes opportunités de développement en Afrique.

Toutefois, ils préviennent que sa mise en œuvre reste un défi de taille. L'analyse faite dans ce rapport identifie les priorités clés des décideurs politiques africains. Il s'agit d'abaisser et d'éliminer les taxes, mais aussi de promulguer les mesures de facilitation des échanges et non commerciales. La réalisation du plein potentiel de la Zleca, selon la Bm, dépend de l'acceptation d'une libéralisation ambitieuse et de sa mise en œuvre intégrale.

« La Zone de libre-échange continentale africaine offre une occasion unique aux pays de la région de s'intégrer, de manière compétitive, dans l'économie mondiale, de réduire la pauvreté et de promouvoir l'inclusion », mentionne le document.

Ce, tout en rappelant que cet accord créera la plus grande zone de libre-échange au monde mesurée par le nombre de pays participants. Le pacte reliera 1,3 milliard de personnes dans 55 pays avec un Pib combiné évalué à 2500 milliards de dollars. L'analyse montre également que la pleine mise en œuvre de la Zleca pourrait augmenter les revenus de 7 %, soit près de 450 milliards de dollars aux prix de 2014 et aux taux de change du marché.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.