Sénégal: Relégué avec Watford - Ismaïla Sarr aiguise l'appétit de cadors anglais

29 Juillet 2020

Recruté à Rennes lors du dernier mercato d'été à un prix d'or, Ismaïla Sarr pourrait ne pas faire long feu du côté de Watford qui évoluera la saison prochaine en Championship.

L'international sénégalais est suivi de près par des cadors de la Premier League. Mais avec son talent, pas sûr que l'ex-Rennais reste longtemps au sein de l'équipe londonienne.

Il ne s'attendait pas à vivre une pareille situation pour sa première année en Premier League. Recruté pour 35 millions d'euros en provenance de Rennes par Watford, Ismaïla Sarr était très attendu pour faire franchir un palier le club anglais d'autant que les Hornets avaient fini à une encourageante 11e place (50 pts, 14 victoires, 8 nuls, 16 défaites) la saison précédente (2018-2019).

Un an plus tard, les voilà relégués en Championship après une défaite (2-3) concédée sur le terrain d'Arsenal lors de la dernière journée de championnat. Une suite logique pour une formation qui a longtemps végété dans les bas-fonds du classement et incapable de créer l'électrochoc.

Les partenaires du Sénégalais ne peuvent s'en vouloir qu'à eux-mêmes et ne pourront compter que sur leur détermination pour vite reprendre l'ascenseur qui mène vers l'élite. Une difficile lutte qui pourrait, tout de même se faire sans Ismaila Sarr.

L'attaquant sénégalais qui a connu une fulgurante ascension se retrouve aujourd'hui sur les tablettes des plus grosses cylindrées. Ses prestations abouties, ses passes décisives, ses buts et son jeune âge (22 ans) y ont certainement joué.

Le natif de Saint-Louis a la côte. Selon le Daily Miror, Jurgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, en pince pour le joueur.

Le technicien allemand a sans doute été convaincu du talent d'Ismaïla Sarr lors de la 28e journée. Ce jour-là (29 février 2020), le joueur s'était illustré par un doublé et une passe décisive pour entériner la première défaite de Liverpool (0-3) après 18 victoires de suite.

Une performance saluée par tous les observateurs et qui lui avait permis d'attirer la lumière sur lui. Ismaïla Sarr ne s'en contentera pas puisqu'il a continué à enchaîner les bonnes performances chez les Hornets.

Il ne sera, en tout cas, pas dépaysé du côté de Liverpool puisqu'il y retrouverait son compatriote Sadio Mané. Si cet intérêt venait à se concrétiser, on voit mal comment le club basé dans la banlieue nord-ouest de Londres conserverait sa pépite.

Liverpool n'est pas le seul prétendant. Son rival de toujours, Manchester United, garde aussi un œil attentif sur l'évolution de la situation d'Ismaïla Sarr relégué avec Watford. Les Mancuniens, embourbés dans le dossier de l'ailier du Borussia Dortmund, Jadon Sancho, voient en Sarr une alternative crédible.

Cette piste s'est ravivée lorsque Gary Neville, ancien joueur emblématique de Manchester United et actuel consultant de la chaîne Sky Sports, a suggéré à Olé Gunnar Solskjaer de tout faire pour recruter l'ailier de Watford.

Rester à Watford en Championship peut éventuellement avoir des conséquences sur la présence du joueur en équipe nationale. Relativement fragile et sujet à des pépins physiques à répétition, Ismaïla Sarr pourrait avoir des soucis à suivre le rythme effréné des matches et perdre sa place en sélection.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.