Ile Maurice: Les hauts cadres de la force policière sensibilisés à la non-discrimination

communiqué de presse

GIS - 29 juillet 2020 : Une cinquantaine de hauts cadres de la police ont participé à un séminaire d'une demi-journée sur les droits humains et le maintien de l'ordre public à Maurice, qui s'est tenu ce matin, au Labourdonnais Waterfront Hotel au Caudan. Le but de l'atelier était de les sensibiliser aux principes de non-discrimination et de respect des droits fondamentaux, notamment des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bi, trans et intersexes) et des personnes âgées.

Ce séminaire était organisé conjointement par la Commission nationale des droits humains (CNDH) et l'Union européenne (UE) dans le cadre du projet 'Promotion du respect des droits de l'homme à Maurice et à Rodrigues', mis en œuvre par la CNDH et financé par l'UE. Il fait partie d'une série d'actions entreprises depuis mars 2018 par la Commission pour faire prendre conscience aux citoyens, en particulier les femmes et les jeunes, des droits humains et contribuer à la lutte contre toute forme de discrimination.

La CNDH a également lancé deux nouveaux outils pour promouvoir les droits humains à cette occasion. Ainsi, un bracelet en silicone, sur lequel sont gravés les principes clés des droits humains, sera distribué au grand public pour une plus grande diffusion de la déclaration universelle des droits humains à Maurice et à Rodrigues. Le deuxième outil est un dépliant pour les victimes de violence domestique afin de leur donner un accès rapide à des informations complètes sur les aides disponibles.

Présent au lancement du séminaire, le président du CNDH, M. Dheerujlall Seetulsingh, a fait ressortir que les personnes LGBTI sont des membres à part entière de la société, qui vivent et travaillent comme tout le monde. « Nous comptons sur la force policière pour aider à éliminer les préjugés qui peuvent encore exister », a-t-il ajouté. M. Seetulsingh a indiqué que ce séminaire était aussi l'occasion de familiariser les agents de police sur le rôle et le mandat de la CNDH, ainsi que de présenter le rapport annuel de 2019 de la Commission.

Pour sa part, l'ambassadeur de l'UE auprès de la République de Maurice, M. Vincent Degert, s'est dit ravi que, grâce au partenariat CNDH-UE, les forces de l'ordre puissent prendre connaissance de la manière d'appliquer les principes de non-discrimination envers divers groupes. M. Degert a réitéré l'engagement de l'UE à éliminer toutes les formes de discrimination, à l'intérieur de ses frontières et dans le monde, afin que chaque personne puisse jouir des droits humains et des libertés fondamentales sans restriction ni exception.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.