Sénégal: Babacar Touré, l'immortel Héros et Hérault, la maison de la presse portera son nom

La mémoire du journaliste Babacar Touré restera à jamais gravée dans la mémoire de la nation sénégalaise. La maison de la presse portera désormais son nom. Babacar Touré est décédé dimanche dernier, à Dakar.

Le défunt était un des pionniers de la presse privée au Sénégal. En Afrique, sa plume était réputée d'une fertilité extrême et très respectée. Plusieurs générations de journalistes africains l'ont connu, côtoyé et pratiqué. Un baobab s'est affaissé.

Un brillant sujet. L'élégance dans le style et l'orthodoxie pure et dure de faire du bon journalisme. Bref, Bab's était un condensé d'une lumière dans les idées.

Dans le microcosme médiatique africain en France, des grandes signatures de l'époque, entre autres ; Jean Pierre NDIAYE, Marie Roger Biloa, Blaise Pascal Talla, Rachid NDIAYE, Assane DIOP de RFI, Marcel Mendy, Brice Ahounou, Elimane Fall, avaient du respect pour lui.

Ses écrits donnaient du plaisir à lire. Ses confrères un peu partout en Afrique le considéraient comme étant un des pionniers de la presse privée et indépendante au Sud du Sahara.

L'ancien Président du Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA), et président du groupe Sud Communication a reçu les hommages de ses pairs sénégalais mais aussi africains.

Babacar Touré fondateur du premier quotidien et de la première radio privés du Sénégal, a vécu en immortel pour parler comme Aristote!

Pour rappel, la maison de la presse, a été érigée pour servir d'espace de dialogue et de concertation offrant aux journalistes et, aux techniciens de la communication sociale un cadre d'épanouissement et de travail. Le Grand Babacar mérite ce nom. Lui, le Héros et l'Hérault.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.