Tchad: Les coupures d'internet se multiplient depuis une semaine

L'accès aux réseaux sociaux a d'abord été restreint dans la capitale, Ndjamena. Le problème s'est ensuite étendu aux autres villes du pays, où internet a été coupé.

Une mesure prise par les autorités pour tenter de ramener la paix après la mort d'un mécanicien, abattu par un officier de l'armée sur un marché. Internet sans frontières condamne cette décision.

Nous avons été prévenus par des lanceurs d'alerte et notre représentant au Tchad que WhatsApp avait été coupé. Deux jours plus tard, beaucoup de lanceurs d'alerte nous ont informés qu'internet était inaccessible dans presque toutes les villes de province.

Nous condamnons cette énième coupure et demandons au gouvernement tchadien de lever cette censure. En pleine crise sanitaire, il est inadmissible que le gouvernement s'adonne à ce genre de pratiques, étant donné l'importance d'internet en cette période.

Quelle que soit l'inquiétude du gouvernement, couper internet n'est pas la solution. Le gouvernement tchadien n'a pas expliqué le pourquoi de cette coupure.

Nous devons ensemble -les organisations de la société civile, les télécommunications, le gouvernement et les organisations internationales- travailler ensemble afin de rendre internet sûre et fiable.

Si le gouvernement tchadien ne nous écoute pas, nous projetons d'attaquer l'État tchadien auprès de la Cour africaine des droits de l'homme, afin que le gouvernement respecte le droit des Tchadiens à la connectivité.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.