Congo-Kinshasa: Sanga Balende - Ali Alexis Fakih, nouveau président du club

Elu à l'unanimité à la tête de Sanga Balende, Ali Alexis Fakih aura la tâche ardue de redynamiser le club qui a frôlé la relégation, en mal de soutien financier depuis l'abandon du club par l'ancien président Alphonse Ngoy Kasanji.

Ali Alexis Fakih, alias Ali Doyen, a été élu, le mercredi 29 juillet, dans le chef-lieu du Kasaï oriental, pratiquement à l'unanimité, à la tête du club, reprenant le poste laissé par l'ancien gouverneur de province, Alphonse Ngoy Kasanji après quelques années de gouvernance et des réalisations.

Né à Anvers (Belgique) en 1985, Ali Alexis Fakih est un riche homme d'affaires belgo-libanais. en 1985. Détenteur d'un Diplôme de licence en business management et géologie, il fait toutes ses études à Kinshasa, apprend-on. Son père est un négociant sur le marché diamantifére, alors que sa famille vit en Belgique depuis plusieurs années. C'est en 2003 qu'il s'installe à Mbuji-Mayi, capitale congolaise du diamant, afin d'aider son père, dans le négoce des diamants. Là, il apprend le métier au fil des ans, jusqu'à se faire un nom dans le milieu diamantifère local.

En 2012, il est élu vice-président de Sa Majesté Sanga Balende, sous le mandat d'Alphonse Ngoy Kasanji. Et en 2014, il a fait partie des contribuables au lancemet et à l'achèvement du projet de construction du Stade Kashala Bonzola, avant de quitter Mbuji-Mayi pour s'installer à Dubaï aux Émirats Arabes Unis. Ali Alexis Fakih n'est donc pas un inconnu chez les Anges et les Saints du Kasaï oriental. Aussi connait-il bien la maison Sanga Balende.

Toutefois, le défi à relever est délicat. L'ancien président avait pratiquement abandonné les affaires. Et en mal d'appui financier, Sanga Balende a frôlé la relégation, ayant terminé la 25e édition du championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot) à la quatorzième position, sauvé pour ainsi dire, par l'arrêt de toutes les activités liées au football à cause de la pandémie de Covid-19. Ali Alexis Fakih aura la tâche ardue de redynamiser l'équipe, étoffer l'effectif du club sang et or de Mbuji-Mayi de manière à le rendre encore compétitif pour assumer les ambitions jadis, les siennes, de se qualifier pour les compétitions africaines interclubs.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.