Tunisie: Covid-19 | « La fermeture de l'aéroport Tunis-Carthage n'est pas évoquée »

29 Juillet 2020

La fermeture de l'aéroport international Tunis Carthage n'est pas évoquée, après la contamination par le coronavirus de 7 agents, a indiqué Niassaf Ben Aalaya, directrice générale de l'observatoire national des maladies nouvelles et émergentes.

Elle a par la même occasion assuré que la situation épidémiologique est sous contrôle grâce au renforcement des mesures de prévention.

Elle a ajouté dans une déclaration à la TAP mercredi, que les 7 personnes contaminées ont été placées dans un centre de confinement pour assurer un suivi de leur état de santé.

Les résultats des analyses réalisées ont été négatifs concernant les proches de ces 7 personnes contaminées, a précisé Ben Aalaya.

S'agissant de la possibilité de fermer les frontières face à une hausse du taux des cas contaminés à l'étranger, Ben Alaya a indiqué que cette décision n'est pas évoquée étant donné que la majorité des pays du monde ont ouvert leurs frontières en appliquant les mesures de prévention nécessaires.

Depuis l'ouverture des frontières, le 27 juin dernier, 18 cas de contamination locale ont été enregistrés, a rappelé Ben Alaya.

Avant l'arrivée de la grippe saisonnière en automne, le ministère de la santé se penche sur l'examen des moyens pour favoriser les lits de soins intensifs et de réanimation, ainsi que des centres de confinement de covid-19 pour prévenir toute détérioration de la situation générale, a assuré Ben Alaya.

Un contrôle rigoureux sera également appliqué au niveau des centres de confinement pour empêcher toute tentative de fuite, a ajouté la responsable, signalant avoir retrouvé les 4 personnes qui ont pris la fuite du centre de santé du Kef et ont été placées dans un centre de confinement.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.