Angola: Record nie la plainte contre son directeur général

Luanda — Les représentants de Rede Record Televisão (Angola), ont démenti, à Luanda, les accusations d'implication présumée de son directeur exécutif, Fernando Henrique Teixeira, dans des crimes contre les pasteurs angolais de l'Église universelle du Royaume de Dieu.

Réagissant à une information publiée par l'ANGOP, intitulée "Les Angolais dénoncent la diffamation", ces émissaires ont jugé fausses les allégations de la Commission de réforme de l'IURD concernant l'embauche présumée, par Fernando Henrique Teixeira, de 40 personnes inconnues et lourdement armées, pour mettre en danger la vie des pasteurs angolais.

Dans leur lettre de demande de droit de réponse, dont le texte intégral est transcrit, les représentants de Record affirment que les dénonciations sont calomnieuses, diffamatoires et insultantes.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X