Madagascar: Taekwondo - Junko Andrianintsoa répond à ses détracteurs

Junko Andrianintsoa sort de son silence. Sa photo a été victime d'une retouche et a créé un buzz sur les réseaux sociaux.

L'esprit sportif. « Donc voilà, depuis un moment, il y a une photo de moi qui fait le tour des réseaux sociaux, notamment sur Facebook. Je ne vois vraiment pas le problème avec cette photo parce que ça s'appelle de l'art. Au cas où vous ne le savez pas, c'est une de mes passions. Je suis une personne très sportive, je suis karatéka et en même temps taekwondoiste, et j'adore exploiter mes arts, mon talent », telle est la réponse de Junko Andrianintsoa, multiple championne nationale de poomsae et de combat, à ses détracteurs, après avoir observé sa photo retouchée et faisant le buzz sur les réseaux sociaux ces derniers temps.

C'était peut-être une photo qu'elle a prise dans le cadre de la préparation de la Coupe de l'ambassadeur de Corée du Sud, il y a quelques semaines. Pour rappel, Junko était sacrée championne de cette compétition en ligne.

« J'ai toujours toléré les critiques et ça me rend de plus en plus forte mais de là à me rabaisser, l'utiliser pour faire des « mèmes » et dire du mal de moi en public et après, m'envoyer une demande et me texter en privé en disant vouloir m'admirer, c'est quel genre d'hypocrisie ça ? » a-t-elle tonné dans sa publication. En effet, Junko a tout à fait raison sur le fait que sur les réseaux sociaux, peu importe que ce qu'on fait soit bien ou mal, les autres trouvent toujours quelque chose à critiquer. « Il faut s'attendre à tout, surtout sur Facebook.

Mais plus ça critique, plus ça veut dire que je plais. Plus je plais et mieux je vais », conclut-elle. Pourtant, la championne a remercié ces gens haineux en donnant un message fort. « Merci aux gens qui disent du mal de moi parce que c'est vous qui me rendez plus forte et me donnez plus l'envie d'être meilleure de jour en jour. Et sans oublier mes amis parce que c'est dans ces moments que j'arrive à faire le tri entre les bons et les hypocrites. Sinon pour ceux qui m'envient méchamment, essayez d'accomplir ce que j'ai accompli tout au long de mon parcours ».

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.