Sénégal: Faux enlèvement de cinq femmes à Touba - Un scénario digne d'un film de fiction

29 Juillet 2020

Le faux kidnapping des cinq jeunes femmes de Touba continue de défrayer la chronique dans la cité religieuse. La version d'enlèvement servie aux médias locaux et à leurs parents est loin de la réalité. Niania Faye, qui a reconnu devant les gendarmes avoir planifié ce faux rapt, est revenue sur les faits.

Vendredi dernier, cinq femmes (deux mariées et trois jeunes filles), habitant le quartier de Yonou Darou, ont été portées disparues. Pour la famille, ces dernières, conformément à leurs habitudes, ont pris le chemin menant à la Grande mosquée de Touba, après avoir sollicité la bénédiction des parents. Elles ne sont plus rentrées.

Dans leur version, elles se sont retrouvées à Dakar les yeux bandés, ligotées avec des personnes qui parlaient un dialecte étranger.

Fort inspirée, Niania a embarqué le reste de la bande dans la mise en scène de leur libération. La bande est de retour, hier, à la maison en dépit des aveux de Niania devant les gendarmes de la brigade de la zone franche.

Face à la presse et devant sa famille, elle a récité par cœur son scénario de l'enlèvement en réussissant à embobiner les membres de la famille Ndiaye qui croient dur comme fer à cette thèse.

Le cerveau de la bande des jeunes filles avait réussi à embarquer ses sœurs dans son aventure et a passé 48 heures avec son amant, selon ses déclarations à la gendarmerie de Zone franche industrielle.

En réalité, il s'agit d'un faux enlèvement. La jeune dame a échafaudé, avec son amant, ce plan à l'insu des quatre autres femmes. En quittant le domicile familial, elles ont embarqué dans un taxi de couleur noir à destination de Dakar.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.