Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020/ Alassane Ouattara au RHDP - « Laissez-moi le temps du recueillement. Je ne vous décevrai pas »

Le président ivoirien Alassane Ouattara
29 Juillet 2020

Le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) a tenu un Conseil politique extraordinaire, ce mercredi 29 juillet 2020, à Abidjan-Cocody, au Sofitel Abidjan Hôtel ivoire.

« Amadou Gon aurait pu être un grand président pour la Côte d'Ivoire (...) Je demande à sa maman d'accepter le destin et de sécher ses larmes (...) Avec la disparition d'Amadou la Côte d'Ivoire perd un modèle. Dans ces circonstances douloureuses, le Conseil politique s'est prononcé sur le choix du candidat de notre (...) J'ai entendu vos messages avec beaucoup d'attachement et d'affection à Amadou Gon Coulibaly. Je prends acte de votre demande (...) Je vous demande de continuer d'avoir une pensée pour Amadou Gon Coulibaly de me laisser le temps du recueillement avant de vous donner prochainement une réponse (...) Je ne peux pas être insensible (...) Je voudrais vous assurer que je suis avec vous parce que nous devons faire en sorte pour que la Côte d"Ivoire dans la paix (...) Laissez-moi le temps du recueillement. Je ne vous décevrai pas », a déclaré le Président Alassane Ouattara.

Seul point inscrit à l'ordre du jour de ce Conseil politique extraordinaire, « l'Analyse de la situation née de la disparition d'Amadou Gon Coulibaly », a indiqué le Directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo. Selon le président du parti, Alassane Ouattara, il s'agit à travers ce Conseil politique de recueillir les avis des différents organes du parti.

Adepo Yao François, maire d'Attobrou, porte-parole des maires, des conseillers économiques, environnementaux et culturels a été le premier à prendre la parole. "Ce conseil nous engage à faire front autour de vous. Pour la présidentielle 2020, le Rhdp doit se donner les moyens pour gagner au premier. Et d'ajouter qu'il faut un candidat qui rassure au plan national et international." « Ce candidat, c'est vous M. le Président », a-t-il proposé.

La foule exulte et lance alors « Ado, Ado, Ado ! Ado ! ». On pouvait entendre également « Ataco Kélé pé » pour dire victoire au premier tour avec Alassane Ouattara.

L'honorable Fregbo Basile Mesmin, au nom des députés, a affirmé que c'est au regard des importants acquis réalisés lors des deux mandats d'Alassane Ouattara que les députés de l'Alliance le réclament.

« La situation à laquelle nous sommes confrontés appelle de notre part une analyse réaliste (...) C'est pourquoi nous, députés la majorité parlementaire, lançons un cri de cœur pour vous demander de retarder votre retraites ». A l'analyse, a-t-il fait remarquer, aucun obstacle juridique ne s'oppose à votre candidature. C'est pourquoi nous réclamons votre candidature à la présidentielle 2020.

Vénérable Ehui Bernard au nom des Sénateurs, a indiqué que la Côte d'Ivoire est à la croisée des chemins. Il s'impose donc de faire une saine appréciation des réalités du moment.

Au nom des gouverneurs de districts et des conseils régionaux, Aka Aouélé a demandé au Président Ouattara d'être le porte-étendard du parti tout comme les délégations des instances du parti, jeunes femmes.

Après le décès de l'ancien Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, candidat désigné par Alassane Ouattara, le parti présidentiel se retrouve sans candidat certain.

C'est le 12 mars que le Rhdp avait désigné son candidat en la personne du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly décédé, le 8 juillet 2020.

Pour le parti au pouvoir, le Président Alassane Ouattara est la seule personnalité capable d'assurer à la coalition des houphouetistes la victoire, le 31 octobre 2020. Les militants du camp présidentiel qui s'attendaient donc à tout sauf au refus d'Alassane Ouattara d'être candidat ont été servis.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.