Gabon: "Le secret c'est le travail.Travailler sans relâche... le bon résultat est au bout de l'effort"

30 Juillet 2020
interview

Une semaine et quelques jours après la reprise des cours des élèves de Terminale sur toute l'étendue du territoire nationale, notre rédaction a échangé avec certains chefs d'établissements, tant de Libreville que ceux de l'intérieur du pays. Dieudonné Boukala est le proviseur du Lycée public Jean Arsène Bounguendza. Son état d'esprit, celui des enseignants et surtout celui des candidats au baccalauréat ont été des questions abordées dans cette interview .

Bonjour monsieur le Proviseur ! Les cours ont repris depuis le 20 juillet, avec les élèves de terminale seulement, tout en respectant les mesures barrières. Quel est d'abord votre état d'esprit, vous le premier responsable de cet établissement et celui des enseignants ?

Merci pour l'intérêt que vous accordez à notre établissement. Difficile de travailler avec en l'esprit qu'il un ennemi invisible, la covi19, qui rode dans votre environnement professionnel. Le Défi est là nous devions faire avec

La crise sanitaire oblige, les activités ont été mises en quarantaine. Les élèves ont été contraints au repos forcé. Une semaine de cours, quels constats faites-vous de ces candidats au baccalauréat ?

Il faut relever que nos apprenants ont bénéficié d'une assistance pédagogique permanente via les réseaux sociaux. Le télé enseignement, les nouvelles technologies nous ont facilité la tâche

Les apprenants et les enseignants ont seulement un mois de préparation pour affronter le bac. Avez-vous (administration et corps enseignants) les moyens pour préparer vos candidats ?

Notre expérience est un atout dans l'encadrement des candidats (petit secret...rire)

Vos anciens élèves, devenus étudiants, disent de vous que vous êtes un fin stratège, un bosseur, un booster, un motivateur ...les qualificatifs sont légions. C'est quoi votre secret, celui de la réussite de vos candidats au Cep et surtout ceux du baccalauréat ?

Le secret c'est le travail. Travailler sans relâche... le bon résultat est au bout de l'effort. Il faut une communion entre les enseignants, les apprenants et l'administration

Les autres établissements à côté, Koula-Moutou, pour ne pas la citer, bénéficient gratuitement des cours de soutien offerts par un fils de la localité. Êtes-vous confiant à quelques semaines du jours J ?

Nous aussi avions des soutiens... qui n'aiment pas la publicité, on a par exemple l'Honorable Régis Immongault surnommé JERIT

Vous avez sans doute un message fort à adresser aux candidats et peut-être à leurs parents.

Nous demandons aux parents de soutenir activement les candidats. A nos candidats nous avons confiance

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.