Ile Maurice: Chagos - Droit de retour (enfin) ou pas ?

On connaîtra ce matin, en ce jeudi 30 juillet, la position des Law lords sur le droit de retour, décrété illégal par les Britanniques, et sur le Support package. Dans cette affaire, Solan ge Hoareau, Seychelloise née à Diego Garcia, et Olivier Bancoult, leader du Groupe Réfugiés Chagos et natif de Peros Banhos, font appel de la décision des Britanniques de ne pas autoriser leur retour dans l'archipel.

Les Britanniques ont préféré mettre en place un Support package de 40 millions de livres sterling (environ Rs 2 milliards 80 millions). Si initialement, ce fonds devait servir à améliorer le sort des Chagossiens, en réalité, il sert à financer des voyages d'une semaine pour les natifs et leurs descendants dans l'archipel.

Solange Hoareau et Olivier Bancoult contestent aussi ce Support package. Avant d'en arriver là, les Chagossiens ont déjà perdu une manche légale. C'était devant la Haute Cour de Londres, le 8 février 2019. Ce jour-là, les juges Singh et Carr ont rejeté la plainte de Solange Hoareau et d'Olivier Bancoult.

Mais l'avis consultatif de la Cour internationale de justice (CIJ), condamnant la façon de faire des Britanniques et leur demandant de quitter l'archipel, a permis à l'affaire de prendre une nouvelle tournure. Cet avis consultatif de l'ICJ est intervenu le 25 fé- vrier 2019. En conséquence les deux Chagossiens ont été autorisés à faire appel.

Dans leur plainte, Solange Hoareau et Olivier Bancoult affirment que la décision des Britanniques, prise le 16 novembre 2016, de ne pas autoriser le retour des Chagossiens dans leurs îles natales, est illégale. Ils estiment aussi que le Support package met en péril leur droit de retour.

Au départ, ce fonds devait financer des solutions face aux besoins urgents des Chagossiens, soit un meilleur accès à l'éducation, au logement, aux services de santé et à l'emploi. Sauf que depuis 2016, le Support package sert à financer les voyages des déracinés et de leurs descendants dans l'archipel, devenu British Indian Ocean Territory. L'argent du Support package sert aussi, dans une moindre mesure, à payer des cours d'anglais aux Chagossiens.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.