Angola: Le Gouvernement à la recherche des présumés enfants vulnérables

Luanda — Le Gouvernement angolais a demandé, mercredi, la collaboration de personnes qui ont des informations sur le sort d'enfants présumés en état de santé grave, confinés dans un centre, dans le district urbain d'Estalagem, municipalité de Viana, à Luanda.

La plainte concernant la situation de ces enfants a été déposée par un citoyen angolais auprès d'une chaîne de télévision portugaise, qui a allégué que les enfants semblaient souffrir d'une malnutrition sévère et d'un degré élevé de vulnérabilité sociale, étant totalement non protégés.

Selon la pièce, le site héberge environ 200 enfants et quelques adultes, la plupart atteints de maladies infectieuses, telles que la gale et la tuberculose.

En ce qui concerne la chaîne de télévision, le lanceur d'alerte ne précise pas la localisation supposée des enfants, mais rappelle qu'ils sont en extrême difficulté.

Cependant, le ministère des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale a déclaré mercredi dans un communiqué que les données détenues par le Gouvernement angolais révèlent que, en principe, "une telle situation ne correspond pas à la vérité".

Pour cette raison, il appelle la chaîne de télévision à partager avec les autorités angolaises les informations dont elle a connaissance, afin de faciliter la localisation des enfants, afin qu'ils puissent être sauvés.

Le même mercredi, une délégation multisectorielle, intégrée par les ministres de la Santé et de la Famille et de la Promotion de la femme, ainsi que par des agents des services d'investigation criminelle (SIC) et du personnel du ministère de la Justice et des Droits de l'Homme était à l'endroit dénoncé dans la pièce.

Malgré la diligence, le prétendu centre n'a pas été localisé.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.