Congo-Kinshasa: Beni - Les femmes militaires et leurs maris sensibilisés sur les violences basées sur le genre

30 Juillet 2020

Une trentaine de femmes militaires et leurs maris ont été sensibilisés mercredi 29 juillet au camp militaire de Masiani, à Beni sur les violences basées sur le genre.

Selon la sensibilisatrice et point focal du Collectif des Associations Féminines pour le Développement en ville de Beni, (CAFED), Patience Sinamuli, cette activité vise à les sensibiliser sur certains faits et comportements qui sont directement ou indirectement attribuables aux violences faites aux femmes.

« La plupart des cas, nous avons eu des recommandations et des accusations provenant de l'extérieur, de la population et voire même des femmes militaires que les femmes passent nuit dans les cantonnements militaires, ce qui n'est pas recommandé par la loi congolaise. et la plupart des filles mineures sont violées par les soldats parce que, quand elles viennent auprès de leurs positionnements, elles ne savent pas ce qu'elles font, mais les soldats leurs accueillent dans leurs positions. Voilà pourquoi nous sommes en train de sensibiliser pour voir comment est-ce qu'ensemble nous pouvons faire pour que ce genre de rumeurs soient boutés dehors. On a constaté après l'échange entre l'organisation, les militaires et les femmes militaires, on a constaté qu'il y a un problème sérieux qui est caché là-dedans. Alors il faut maintenant qu'on sache encore qu'est-ce que nous allons faire ensemble pour lutter contre ce genre d'accusations », a-t-elle indiqué.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.