Egypte: Le pays attache une grande importance à la lutte contre les crimes de traite des êtres humains

Le Premier ministre Moustafa Madbouli a souligné jeudi 30 juillet 2020 que l'Égypte attachait une grande importance à la lutte contre les crimes de traite des êtres humains, rappelant la constitution de 2014 stipulant l'interdiction de toutes les formes d'oppression et d'exploitation forcée de l'Homme.

Cette déclaration a été faite dans son discours à l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains, célébrée par le Comité national de coordination pour combattre et prévenir l'immigration illégale et la traite d'êtres humains, dans le cadre des efforts de l'Égypte pour soutenir les questions relatives aux droits de l'Homme.

M. Madbouli a également expliqué que le monde célébrait cette Journée dans des circonstances exceptionnelles imposées par la pandémie du Coronavirs, notant que ces conditions ont alourdi le fardeau des pays, en particulier les pays en développement, et leurs obligations envers leurs citoyens et résidents.

Il a souligné que l'Égypte poursuivait son travail, malgré ces circonstances actuelles, pour achever le système de protection des victimes de la traite des êtres humains, conformément aux directives du président Abdel Fattah Al-Sissi, et qu'elle cherchait également à trouver un équilibre entre sa lutte contre la pandémie et la nécessité de prendre des mesures de précaution, et en tenant compte de l'impact négatif de la pandémie sur le niveau de vie des citoyens.

Le PM a souligné la détermination de l'Égypte à assurer toujours tous les moyens possibles de protection aux groupes vulnérables et aux victimes du crime de traite des êtres humains, et ce pour protéger les citoyens et la société de tout danger, concluant son discours en disant: " Ensemble contre la traite des êtres humains ".

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.