Cote d'Ivoire: Cellules genre - La phase de l'opérationnalisation au cœur des réflexions

29 Juillet 2020

Douze ans après la création des Cellules genre dans les ministères techniques, le constat montre que celles-ci sont restées inactives au regard de l'objectif qui leur était assigné. A savoir, œuvrer à l'intégration du concept Genre dans les projets et programmes de leurs ministères respectifs.

Pour les pousser à l'action en les amenant à programmer régulièrement des activités visant à intégrer le concept, la Direction du genre et de l'équité a initié, le mardi 28 juillet, un atelier de deux jours au Plateau.

« Atelier interactif autour de l'opérationnalisation des cellules genre », est l'intitulé de cette rencontre de travail qui a réuni une vingtaine de points focaux des ministères techniques et des institutions en faveur de la promotion du genre.

Pour Mme Tanoh Florence, directrice de la Promotion du genre et de l'équité, « les cellules genre de l'administration publique ivoirienne manquent d'initiative dans la plupart des cas, avec un institutionnel inexistant dans les organigrammes des départements ministériels », a-t-elle constaté, s'appuyant sur une étude réalisée par le ministère de la Femme, de la famille et de l'enfant (Mffe).

L'activité du jour, a-t-elle insisté, vise à remédier cet état de fait, selon ses projections. Il s'agira donc, au cours de cet atelier, « d'outiller les Cellules sectorielles Genre des ministères techniques et institutions. Ce sera l'occasion de partir des attributions de leurs différents ministères pour les amener à identifier les activités à réaliser tant au plan de leur conceptualisation que de leur organisation», a précisé Mme Tanoh.

Au nom du ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Mme Ohou épouse Anidié a encouragé l'initiative. « Que ce temps d'échanges, de partage, d'exposés et de discussions apaisées soient de formidables moments de remise en cause et de partage autour du concept genre pour innover nos administrations, une fois retournées, chez vous dans vos fonctions respectives», a souhaité l'inspecteur technique.

Des participants à l'image de la représentante des Ivoiriens de l'étranger ont également apprécié ce projet de renforcement des capacités qui va leur permettre de mieux défendre l'approche genre.

Démarré le mardi 28 juillet, l'atelier s'est achevé le mercredi 29 juillet.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.