Sénégal: Aménagement numérique du territoire national - Macky Sall presse son gouvernement

30 Juillet 2020

En Conseil des ministres d'hier, mercredi 29 juillet, le président Sall n'a pas manqué de demander «l'accélération de l'aménagement numérique du territoire national», dans le but de «favoriser l'accès universel, à moindre coût, aux services numériques de qualité».

La polémique suscitée par le changement des offres d'un opérateur de téléphonie et d'internet s'était-elle invitée en Conseil des ministres ? Le moins que l'on puisse dire, le chef de l'Etat a pressé son gouvernement dans la mise en œuvre de la stratégie «Sénégal numérique 2025».

Le communiqué du Conseil des ministres renseigne que «le Chef de l'Etat, sur l'impératif d'intensifier la mise en œuvre de la stratégie «Sénégal Numérique 2025», a rappelé au Gouvernement, l'urgence de bâtir un Sénégal Emergent à travers l'accélération de l'aménagement numérique du territoire national afin de favoriser l'accès universel, à moindre coût, aux services numériques de qualité».

Mieux, poursuit toujours la note, «il (Macky Sall) a, à cet égard, demandé à l'Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) de veiller davantage à la qualité du service délivré par les opérateurs aux usagers, ainsi qu'à la soutenabilité des tarifs appliqués aux consommateurs».

Dans la même veine, «le Président de la République a, par ailleurs, demandé à la Ministre de l'Economie numérique, de faire prendre toutes les dispositions pour la mise en œuvre optimale des composantes du Programme Spécial "SMART SENEGAL"», peut-on lire sur le communiqué.

Il a aussi, renseigne toujours la source, «rappelé l'impératif de mettre à disposition les moyens nécessaires au développement de l'Université Virtuelle du Sénégal (Uvs)». Ne s'en limitant pas là, le président Macky Sall a aussi abordée la question du basculement intégral de l'analogie vers le numérique.

Et, c'est pour souligner à son gouvernement «l'impératif d'achever le basculement intégral de la Télévision Numérique Terrestre (Tnt) de l'analogique au numérique».

Il n'a pas manqué, dans la foulée, d'inviter le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, en rapport avec le Ministre de la Communication, «de soumettre, en urgence, à sa validation, la liste des 300 villages éligibles à la 2ème phase du projet sino-sénégalais d'accès à la Télévision Satellite».

Pour clore ce chapitre concernant le numérique, le président Sall a demandé à ses ministres d'accélérer, avec le concours de l'Agence de l'informatique de l'Etat (Adie), la transformation digitale des administrations afin d'asseoir un service public accessible, innovant et performant.

«Il a, enfin, demandé, au Ministre d'Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République et au Ministre de l'Economie numérique, d'intensifier l'exécution des projets relatifs à la Cybersécurité», lit-on sur la note

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.