Togo: Le ministre Boukpessi oppose une question de base juridique légale

A l'annonce de la manifestation de ce samedi 1er Aout 2020, interpellé par le Secrétaire général de l'association dénommée « Sentinelles du Peuple » pour prendre connaissance du statut juridique de la « Dynamique Mgr Kpodzro », le Ministre de l'Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi affirme n'avoir aucune connaissance d'association ainsi dénommée.

« Je voudrais porter à votre connaissance que le ministère de l'administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales n'a connaissance d'aucune association ainsi dénommée », a indiqué le ministre avant de poursuivre, « ledit regroupement ne figure ni dans les registres d'associations détentrices de récépissés, ni même dans celui des associations déclarées conformément à la loi ».

En dépit de cette réponse à l'association à moins de deux jours de la manifestation de la DMK, Payadowa Boukpessi ne s'est pas encore prononcé sur son accord ou refus de manifester le 1er Aout prochain.

On se demande dès lors la raison qui a poussé le secrétaire général du mouvement « Sentinelles du Peuple » à faire cette requête quand on sait qu'il y a le M5 au Mali, qui manifeste sans aucune base juridique.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.