Sénégal: Touba - Vers le raccordement de 2.850 ménages au réseau des eaux usées et pluviales

Touba — Le programme d'assainissement des eaux usées et pluviales de la ville de Touba (centre), conduit par l'Office national de l'assainissement du Sénégal (ONAS), va permettre de raccorder 2.850 ménages au réseau d'évacuation des eaux usées et pluviales, a appris l'APS de ses responsables.

Une délégation conduite par Kader Konaté, le directeur des études de l'ONAS, s'est entretenue avec les représentants du maire de Touba, mercredi. La discussion portait sur l'état d'avancement du projet.

Selon M. Konaté, une station d'épuration, un réseau de 24 km de canalisation et trois stations de pompage seront construits.

Avant de rencontrer les membres du conseil municipal, il a rappelé "la petite incompréhension" qu'il y avait lors de la visite du directeur général de l'ONAS à Touba.

A l'occasion de cette visite, Serigne Bassirou Abdou Khadr Mbacké, le porte-parole du khalife général des mourides, avait dit qu"'il n'avait pas une claire vision de l'évolution du projet".

"On avait jugé utile, dans un premier temps, de rencontrer le porte-parole pour lui faire l'état d'avancement mais aussi, à sa demande, discuter avec le conseil municipal de l'état d'avancement du projet", a-t-il expliqué.

"C'est au terme de la séance que tous les points sombres ont été clarifiés", a poursuivi M. Konaté.

Il a tenu à rappeler que "la cité religieuse de Touba est une grande ville qui englobe sept villages bénéficiaires de la première phase : Touba Mosquée, Darou Khoudoss, Darou Minane, Guédé, Gouye Mbind, Darou Manane et Sourah".

Il a invité les populations à la "responsabilité", concernant l'entretien des ouvrages.

Le projet, qui a déjà démarré en octobre 2018, va coûter 10 milliards de francs CFA. Les travaux devraient se terminer dans huit à neuf mois.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.