Ile Maurice: Propos et vidéos offensants contre le Premier ministre - Une amende de Rs 25 000 pour l'internaute Karishma Randhay

Rs 25 000. C'est l'amende que devra payer Karishma Randhay après que la magistrate Navina Parsuramen de la Cour intermédiaire lui ait imposé cette sentence en ce 30 juillet.

La condamnée, une internaute avait en effet partagé la photo du Premier ministre, Pravind Jugnauth sur sa page Facebook le 18 janvier 2018 tout en y ajoutant des commentaires injurieux à l'égard du chef du gouvernement.

D'où l'accusation formelle de using an information and communication service for purpose of causing inconvenience to a person en vertu de la Computer Misuse Act qui avait été logée contre elle.

Pour rappel, Karishma Randhay connue comme Shweta et âgée de 27 ans avait par le biais de sa déposition expliqué les circonstances portant sur sa décision de partager ce lien. «J'ai eu ce lien sur Pravind Jugnauth sur le site Pornhub et c'est ainsi que je l'ai partagé sur ma page Facebook.»

Or, la magistrate a décortiqué le but et l'intention d'avoir partagé un tel 'post'. Pour elle, le fait d'avoir ajouté un 'smiley face' au post pris du site pornhub, par rapport à une personnalité publique confirme la thèse de 'causing inconvenience' à l'autrui.

Tirant à boulets rouges sur l'habitante de Rose-Hill, la magistrate avait lors de son jugement, évoqué la liberté d'expression. «Il ne faut pas oublier que la liberté d'expression, bien qu'un droit garanti par la Constitution, ne peut et ne doit pas être violée.

Il est trop facile de publier n'importe quoi sur les réseaux sociaux et de revendiquer son innocence,» poursuit Navina Parsuramen qui est d'avis que tout dommage est fait à la minute même où un message ou photo est partagé atteignant de nombre de destinataires en quelques secondes qui dit-elle, ne peut être sous-estimé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X