Congo-Brazzaville: Le Maroc réitère sa volonté de consolider les relations avec le pays

Dans son discours prononcé à l'occasion de la célébration du 21e anniversaire de l'intronisation de Sa Majesté, le roi Mohammed VI, le chargé d'affaires de l'ambassade du Maroc au Congo, Abdellatif Seddafi, a souligné l'importance du partenariat « vertueux » entre les deux pays.

« La relation riche et dense qui lie le royaume du Maroc et la République du Congo, fondée sous l'égide de sa majesté, le roi Mohammed VI, et son excellence le président Denis Sassou N'Guesso est un exemple de solidarité agissante et de coopération sud/sud. Elle constitue, de par son caractère historique et multidimensionnel, un partenariat d'exception, au niveau politique, économique, humain et culturel», a déclaré Abdellatif Seddafi.

Il estime, par ailleurs, que les relations bilatérales entre le Maroc et le Congo se caractérisent par « une convergence de positions et un soutien mutuel sur les questions d'intérêt commun et une coopération Congo-Maroc incarnant l'exemple d'un partenariat sud-sud gagnant-gagnant ».

En outre, le chargé d'affaires a également rappelé la coopération dans le domaine de la formation académique, professionnelle, douanière, médicale et militaire.

Chaque année, en effet, le Maroc accorde des bourses d'études au Congo pour la formation de ses étudiants. A compter de l'année universitaire 2020/2021, il a fait savoir que le quota de bourses réservées a été relevé à quatre-vingt-dix, dont vingt sont consacrées à la formation professionnelle. « Ce qui place le Congo au rang des premiers pays récipiendaires de l'offre marocaine en matière scientifique et culturelle ».

Abdellatif Seddafi a aussi évoqué les quatorze accords de coopération signés en 2018, lors de la visite de travail du roi Mohammed VI à Brazzaville. Les deux pays avaient convenu de renforcer leur coopération déjà étroite dans divers domaines.

Sur le plan continental, le Maroc, a-t-il dit, est également engagé de manière « irréversible » en faveur de la défense des intérêts du continent, ce qui se traduit au sein de l'Union africaine par sa contribution à la concrétisation de son agenda de développement.

Les tournées africaines du roi Mohammed VI véhiculent, selon lui, « la ferme volonté du royaume de renforcer ses relations avec les pays africains et de concrétiser une coopération sud-sud solidaire et agissante ».

Dans le contexte de la lutte contre la pandémie à coronavirus, la chargé d'affaires a rappelé le geste de solidarité du Maroc consistant à fournir du matériel médical préventif, afin d'accompagner les pays africains dans leurs efforts de lutte contre cette maladie.

Cette action de solidarité, a-t-il précisé, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l'initiative lancée, le 13 avril, par le roi Mohammed VI.

La fête du trône pleine de symboles pour le peuple marocain

Après avoir rappelé la signification de cette fête nationale pleine de symboles forts pour le peuple marocain et son souverain, le chargé d'affaires a également présenté le bilan de Mohammed VI depuis son accession au trône.

« La célébration de la fête du trône coïncide cette année avec la commémoration des vingt- et-un ans de règne de sa majesté le roi Mohammed VI. Une double célébration donc à l'occasion de cette édition de la fête du trône, qui a été officialisée en novembre 1934, et qui figure en tête des grandes fêtes nationales marocaines que toutes les composantes de la nation marocaine célèbrent annuellement avec fierté et enthousiasme », a-t-il indiqué.

« Les réalisations qui sont nombreuses et très importantes sont complétées par un programme de réformes nouvelles, à court et à long termes qui s'insèrent dans un vaste programme d'actions gouvernementales élaborées en fonction des directives royales », a précisé le chargé d'affaires.

Parmi ces actions, Abdellatif Seddafi a également cité,la réussite dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, le terrorisme et l'instauration de la sécurité et la stabilité, parallèlement à la réalisation du développement dans tous les domaines.

En raison de la pandémie du coronavirus, toutes les festivités et cérémonies entourant la fête du trône, habituellement célébrée le 30 juillet, ont été reportées. Le chargé d'affaires, Abdellatif Seddafi, a dû prononcer son discours devant la presse.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.