Cameroun: Adamaoua - L'axe Ngaoundéré-Tignère en chantier

C'est en septembre 2019 que les travaux du chantier de construction de l'axe routier Ngaoundéré-Paro ont débuté. Sur ce trajet et plus précisément à l'entrée du village Likok, les terrassements continuent d'être exécutés par l'entreprise chinoise China State Construction. Les experts affirment que dans les prochains jours, il sera non seulement question du démarrage du revêtement de la chaussée mais aussi de la construction des caniveaux, des ouvrages de drainage et de la construction d'un nouveau pont sur la rivière Manang.

Alors que le chantier avance, le gouverneur de la région de l'Adamaoua, Kildadi Taguiéké Boukar est allé à la rencontre des populations riveraines de cet axe le mercredi, 22 juillet dernier. A cette occasion, il a installé les membres de la Commission de constat et d'évaluation des besoins de la population. A la chefferie de Likok, le gouverneur à insisté sur le bon déroulement de ce chantier. «Nous voulons que les travaux se poursuivent sans faute, et que les riverains accompagnent l'équipe qui exécute les travaux. Nous ne voulons pas des éclats de voix et comptons sur la collaboration mutuelle des uns et des autres », a-t-il insisté.

La construction de la route Ngaoundéré-Paro rentre dans le cadre du Plan d'urgence triennal pour l'accélération de la croissance économique. Le montant des travaux est de 31,8 milliards F. Outre la construction de cette route qui mène au Nigeria en passant par Tignère, il est également prévu la réalisation de certains projets tels que la construction des bâtiments pour les écoles, des centres de santé, un poste de mixte de contrôle, un péage et une station de pesage. Des infrastructures qui vont non seulement contribuer à l'augmentation du réseau routier de l'Adamaoua mais aussi désenclaver les bassins de production et accroître les échanges. Pour le maire de Martap, Iya Souleymanou, « ce projet apportera un plus dans notre développement local ».

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.