Congo-Kinshasa: 5 000 USD/mois - Revendication normale mais illogique

Il y a une semaine, le peuple congolais est comme sorti de sa torpeur. Because certains syndicats de l'enseignement supérieur et universitaire ont conditionné la reprise des cours à l'engagement du gouvernement à leur payer cinq mille dollars par mois ! La surprise passée, les observateurs ont rapproché leur démarche de la récente revendication - 2 000 dollars supplémentaires mensuels - faite par les députés et les sénateurs. En somme, les revendications des uns et des autres sont normales mais illogiques dans le contexte actuel.

Qui dit député, sénateur, professeur, ... pense avoir affaire à des personnalités de qualité, douées d'intelligence, de sagesse et présumées détentrices de l'excellence. L'élite qui appartient à ces classes, politique et scientifique, est sociologiquement créditée du don de lucidité, de la faculté de modération et d'anticipation, facteurs lui permettant de comprendre les évènements en amont et d'en expliquer les contours à l'entourage en aval.

Comment ne pas, par civisme, dénoncer la mauvaise foi des députés, sénateurs et professeurs au moment où les exportations, les contribuables ainsi que les services générateurs des recettes sont paralysés ? Quel traître plaisir ces compatriotes trouvent-ils à irradier l'obscurantisme et la subversion dans la communauté ?

Que les premières économies de la planète peinent à sortir la tête de l'eau saumâtre irriguée par le Covid-19, les politiques, les financiers, les industriels et les scientifiques du monde n'en font pas mystère. Car les répercussions de la pandémie sont visibles et repoussent à plus tard la reprise économique mondiale.

Ces évidences, hélas ! sont étrangères aux parlementaires et professeurs congolais qui habitent Mars ! S'il vous plaît, un peu de dignité et de solidarité !

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.