Afrique: L'Union des Comores - Le nouveau Cadre de partenariat pays soutiendra la croissance et la résilience

communiqué de presse

La Banque mondiale apportera 247 millions de dollars pour soutenir l'objectif du gouvernement de trouver une voie de croissance durable et de renforcer la résilience de sa population

WASHINGTON, 28 Juillet 2020 -- Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé un nouveau Cadre de partenariat avec l'Union des Comores afin de soutenir les efforts du pays pour renforcer la résilience, le capital humain, favoriser une croissance inclusive, et répondre aux besoins urgents découlant des impacts de la COVID-19 et du cyclone Kenneth.

Elaboré en consultation avec le gouvernement et d'autres parties prenantes dont le secteur privé, la société civile, les associations de femmes et de jeunes et des représentants des îles, ce Cadre de partenariat pays, couvrant la période 2021-2024, identifie les domaines de développement prioritaires des Comores. Il vise d'abord à répondre aux deux crises majeures : les dommages causés par le cyclone Kenneth et l'impact économique de la COVID-19. En outre, il vise à aider à renforcer la résilience de la population, y compris le redressement après les catastrophes, une meilleure gestion des risques de catastrophe, ainsi qu'à renforcer le capital humain.

Ce Cadre de partenariat pays s'attache également à promouvoir la relance économique et la croissance inclusive en améliorant la gouvernance et l'environnement des affaires, en favorisant la croissance du secteur privé et en améliorant la connectivité. Il étendra également l'assistance technique sur la gouvernance et la mobilisation des recettes, tout en aidant le gouvernement dans ses réformes envisagées. Pour faire face à la fragilité et à la vulnérabilité du pays, le Cadre de partenariat pays s'efforcera de garantir une répartition juste et équitable des ressources entre les îles et à l'intérieur des îles, ainsi que de donner aux femmes les moyens de tirer parti de leur rôle de premier plan existant au sein des ménages et des communautés.

« Les Comores ont une opportunité de se reconstruire après les multiples chocs auxquels le pays a été confronté ces dernières années et de permettre à ses habitants de réaliser leur potentiel. La Banque mondiale s'engage à travailler avec les autorités et à apporter ses ressources et son expertise à notre objectif commun de réduction de la pauvreté et de promotion d'une croissance inclusive », a déclaré Rasit Pertev, représentant de la Banque mondiale aux Comores.

Bien que classé parmi les pays à revenu intermédiaire, les Comores restent en retard sur de nombreuses dimensions du développement, avec environ 40 pour cent des Comoriens vivant en dessous du seuil de la pauvreté national. Au 122e rang sur 157 pays, les Comores se situent également dans le quartile le plus bas de l'indice du capital humain, avec un indice de 0,411.

Le Cadre de partenariat pays, qui s'aligne sur le Plan Émergence des Comores (CPE), vise à aider le pays à atteindre des objectifs ambitieux tels que l'amélioration de la qualité du système de santé comorien, réduire le taux de malnutrition chronique, améliorer l'indice Doing Business des Comores, augmenter le taux d'accès à l'énergie et promouvoir la connectivité des Comores.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2021/014/AFR

Plus de: World Bank

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.