Maroc: Josep Borrell interpellé sur les activités criminelles du polisario

Bruxelles — Le Haut représentant de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, a été récemment interpellé sur les activités criminelles du polisario.

Dans une question adressée à M. Borrell, l'eurodéputé Thierry Mariani note que l'Union européenne demeure silencieuse sur les activités criminelles du polisario, "une organisation notoirement soutenue et instrumentalisée par l'Algérie", bien qu'elle soit informée des pratiques corrompues des cadres du front polisario, notamment le détournement systématique et méthodique de l'aide humanitaire "pour accumuler des fortunes colossales".

Le député européen appelle l'UE à cesser "tout financement, direct ou indirect, des activités du polisario" qui remet en cause la souveraineté du Maroc et participe à la déstabilisation du Sahara.

L'eurodéputé exhorte également l'UE à renforcer la coopération avec le Maroc qui joue un rôle positif au Maghreb et dans toute la bande sahélienne.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.