Congo-Kinshasa: Infrastructures - Les entrepreneurs congolais explorent les moyens de booster le secteur

Le vice-Premier ministre, ministre des Infrastructures et Travaux publics (ITP), Willy Ngoopos, a lancé officiellement le mercredi 29 juillet 2020, les travaux du premier séminaire atelier organisé par l'Alliance des Bâtisseurs du Congo (ABC) sur le thème « Entrepreneuriat congolais dans le secteur des infrastructures, 60 ans après : défis et perspectives ».

Ces travaux, placés sous le haut patronage du président de la République, Félix Tshisekedi, se déroulent du 29 au 31 juillet 2020 à Béatrice Hôtel, à Kinshasa. C'est une initiative louable que vient de prendre l'Alliance des Bâtisseurs du Congo (ABC), consortium d'entreprises du secteur de construction, pour booster le secteur des infrastructures en RDC et, surtout,pour contribuer à la vision du chef de l'État ; laquelle veut faire de la RDC un pays de référence dans tous les domaines, surtout dans celui des infrastructures de base.

Dans cette optique, les entrepreneurs congolais du secteur des infrastructures et de génie civil, réunis au sein de l'ABC, ont jugé bon de participer à ce débat national pour explorer des voies de sortie et contribuer à l'effort de relever le défi du développement de la RDC.

Pendant trois jours, les experts de ce secteur mettront à la disposition du gouvernement, par le truchement du ministère des ITP, des propositions pour booster le secteur des infrastructures en République démocratique du Congo.

Ce séminaire-atelier se focalise, notamment sur l'état des lieux des infrastructures en RDC ; l'entrepreneur congolais face aux défis d'accès aux marchés publics en RDC ; l'initiation aux marchés publics ; l'analyse comparative des conditions d'accès aux marchés publics ; le rôle joué par les entrepreneurs congolais dans les grands travaux de 1960 à nos jours; la loi de la sous-traitance en RDC et sa mise en application ; les diverses garanties bancaires et la problématique du préfinancement; l'encadrement, l'accompagnement des entreprises et leur mise à jour sur les nouvelles techniques de construction.

Appel aux experts

Brossant la situation actuelle de la RDC dans le domaine des infrastructures, 60 ans après, le manager général de l'Alliance des Bâtisseurs du Congo (ABC), Cédric LunguKibal, a estimé que le domaine de la réalisation des travaux d'envergure a montré ses limites. Il a par ailleurs contribué à la baisse du PIB, tant les expatriés qui réalisent les marchés transfèrent vers leurs pays le fonds gagné au Congo, pourtant nécessaires à équilibrer le cadre macroéconomique.

« Nous invitons tous les participants à cette étape historique de la marche de notre pays à doubler d'ardeur dans la production intellectuelle des pistes de solutions, lesquelles vont, à coup sûr, poser les jalons déterminants dans la construction de notre avenir commun. La pensée particulière est adressée aux héros de la construction des infrastructures en RDC : maçons, charpentiers, plombiers, tôliers, électriciens, topographes, ingénieurs, architectes, etc., qui, chaque jour de leur vie, donnent le meilleur d'eux pour bâtir ce beau pays », a conclu le manager général de l'ABC.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.