Angola: La prévention est une méthode contre le cancer - Ministre

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a déclaré, jeudi, à Luanda, que la prévention était la meilleure stratégie à long terme et qu'elle présentait le meilleur rapport coût-bénéfice pour la lutte contre le cancer.

Sílvia Lututuca s'exprimait à l'ouverture du IVe Congrès des Pays africains de langue officielle portugaise (PALOP) et du IIe Congrès d'oncologie d'Angola, qui se tiennent par vidéoconférence et réunissent des experts des pays lusophones et de l'OMS.

La ministre angolaise a souligné la nécessité de continuer à adopter des stratégies qui aident à changer les comportements risque, à améliorer le niveau de l'éducation accrue des populations, qui renforcent les moyens techniques et les médicaments, ainsi que la formation de professionnels de santé et d'équipes multidisciplinaires d'oncologie.

Elle a garanti que ces stratégies étaient définies dans le Plan national de développement de la santé (PNDS) 2012-2025 et dans le Plan de développement national (PDN) 2018-2022.

La ministre a déclaré que les maladies cancéreuses en Afrique étaient en augmentation et que l'on estimait qu'en 2040, plus de 2 millions de nouveaux cas se produiraient.

Dans les PALOP, il y aurait environ 100 mille cas, une augmentation expressive.

«Le fardeau du cancer ne cause pas seulement de la douleur, de la souffrance et du deuil. Il compromet la croissance socio-économique et la prospérité de nos pays, imposant ainsi des mesures urgentes de prévention, de contrôle et d'accès universel aux nouvelles technologies et au traitements », a la ministre angolaise de la Santé.

Selon elle, le monde connaît aujourd'hui une urgence sanitaire d'envergure mondiale qui ravage des vies humaines.

«Les endémies et les maladies chroniques continuent d'affliger nos populations», a-t-elle affirmé, soulignant que l'aide et l'échange d'expériences entre les pays sont cruciaux, que ce soit dans l'organisation de registres du cancer en population, dans la réalisation de plans nationaux d'oncologie, dans la création de recommandations thérapeutiques, dans le renforcement des capacités en radiothérapie.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.