Afrique Centrale: CEEAC - L'ONU réitère son soutien aux efforts d'intégration régionale et de riposte face à la Covid-19

31 Juillet 2020

Le Représentant spécial et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), M. François Louncény Fall, a pris part à la 17e session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) tenue le 30 juillet par visioconférence. Dans son allocution à l'ouverture officielle des travaux, il a félicité les Etats pour l'organisation de cette importante rencontre, qui intervient dans un contexte régional impacté par la COVID-19. Il a noté avec satisfaction que les Gouvernements n'ont ménagé aucun effort pour contenir la progression de cette pandémie et pour atténuer ses conséquences sanitaires et socio-économiques.

Aux côtés de la nouvelle Commission de la CEEAC

François Louncény Fall a réitéré la disponibilité de l'ensemble du système des Nations Unies à accompagner la sous-région dans la « réponse à la crise de la COVID-19 ». Il a évoqué « l'appel historique » lancé le 23 mars dernier par le Secrétaire général de l'ONU « en faveur d'un cessez-le-feu mondial immédiat afin de permettre un accès aux soins des plus vulnérables dans les zones de conflits ».

Le Chef de l'UNOCA a saisi cette occasion pour rendre hommage à M. Ali Bongo Ondimba, Président du Gabon et Président en exercice de la CEEAC, qui s'est « personnellement investi [...] pour fédérer les énergies de l'ensemble des Etats membres face à la COVID-19 » et pour conduire les réformes de la CEEAC. Il a également exprimé sa gratitude au Secrétaire général de la CEEAC, M. Ahmad Allam-Mi, ainsi qu'à toute son équipe, « pour leur engagement infatigable dans ce processus de réforme de la CEEAC depuis ses débuts en 2015 ». Insistant sur ce dernier point en particulier, il a salué la mise en place de la nouvelle Commission de la CEEAC, soulignant qu'elle « marque un jalon historique dans le renforcement de l'intégration régionale en Afrique centrale ». Il a réitéré l'engagement de l'ONU à « soutenir ces efforts d'intégration ».

Une réforme bénéfique à la poursuite des priorités en matière de résolution des crises

François Louncény Fall a précisé qu'une « organisation sous-régionale réformée et renforcée ne peut qu'être bénéfique à la poursuite des priorités définies par le Secrétaire général, António Guterres, en matière de prévention et de résolution des crises sur le continent ». « Je m'engage à travailler étroitement avec les nouvelles instances de la CEEAC et à fournir un soutien actif et constant à leur montée en puissance dans les prochaines semaines », a indiqué le Représentant spécial. A cet égard, il a rappelé que l'UNOCA a d'ores et déjà établi un groupe de travail conjoint avec le Secrétariat de la CEEAC afin de renforcer le partenariat entre les deux institutions, et « assurer une meilleure coordination des partenaires engagés en appui aux efforts d'intégration dans la sous-région ».

Pour terminer, François Louncény Fall a souligné que le 17e Sommet ordinaire de la CEEAC est « la manifestation de l'engagement et de la détermination de la sous-région d'Afrique centrale à renforcer son intégration afin de mieux faire face, collectivement, aux défis à la paix, la sécurité et la stabilité dans votre belle et prospère région ». « Nous sommes et serons résolument engagés à vos côtés », a-t-il conclu.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.