Seychelles: Le Japon fait don de 1 million de dollars aux Seychelles pour du matériel médical afin de lutter contre le Covid-19

Le gouvernement japonais fait don de près d'un million de dollars aux Seychelles pour acheter du matériel médical afin de lutter contre la crise du COVID-19.

Lors de la signature de l'accord mercredi, l'ambassadeur du Japon, Makoto Tominaga, a déclaré que si la pandémie est toujours répandue dans le monde entier, les Seychelles ont la chance de ne pas avoir eu de décès.

L'ambassadeur a déclaré qu'il était nécessaire "de prendre des mesures collectives pour faire face à cette situation afin d'éviter d'énormes dommages économiques et un impact social". Le Japon accorde une subvention de 1 million de yens japonais (950 730 dollars).

"En tant qu'ambassadeur résident, je suis très heureux d'être ici à cette occasion. Comme nous le savons tous, la pandémie est toujours d'actualité dans le monde entier. Le nombre de personnes infectées dans le monde dépasse 16 millions", a ajouté M. Tominaga.

De son côté, la secrétaire d'État au ministère de la Santé, Marie-Pierre Lloyd, a déclaré que la subvention représentait une étape importante dans la coopération et les relations bilatérales entre le Japon et les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental.

"Oui, il n'y a plus de nouveaux cas aux Seychelles. Mais comme nous ouvrons nos frontières le 1er août au reste du monde, nous devons nous préparer. Cette subvention nous aide à faire exactement cela", a ajouté Mme. Lloyd.

L'équipement médical qui sera acheté avec la subvention comprend des radiographies de chevet, des fibrillateurs, des pompes à seringues, entre autres.

Au fil des ans, le Japon a aidé financièrement les Seychelles, et la dernière subvention japonaise de 7 millions de dollars a été signée en octobre dernier pour financer des projets visant à améliorer la sécurité maritime.

Il s'agit notamment de la reconstruction du siège du Bureau anti-stupéfiants à Perseverance, une île artificielle, des équipements spécialisés et des bateaux de patrouille à grande vitesse pour l'unité de police maritime et une installation pour le stockage des navires de mer confisqués comme pièces à conviction pendant les opérations relève également la subvention.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.