Cameroun: Amadou Vamoulké - Quatre ans en prison sans jugement

31 Juillet 2020

L'ancien directeur général de la Crtv a été interpellé le 29 juillet 2016. Il attend toujours son jugement

Cela fait exactement quatre années qu'Amadou Vamoulké, le troisième directeur génral de la Crtv est déténu à la prison centrale de Kondengui. .

Rien n´est fait pour que son jugement avance, bien que Reporters sans frontières (Rsf) ai saisi en janvier 2019, le groupe de travail des Nations Unies qui estime que la détention provisoire de l´ex Dg n´a pas de base, et demande que le journaliste soit libéré.

48 mois déjà en prison, l´absence des preuves et des témoins empêche l´évolution de la procédure dans l´affaire de l´ex Dg de la Crtv, qui n´a jamais été jugé. En dépit des appels de Reporters sans frontières, l´Upf, du Rehdac et autres organisations, le journaliste aujourd'hui âgé de 70 ans, reste maintenu provisoirement en prison.

Malade, aucun protocole médical adapté n´a été suivi malgré deux certificats médicaux prescrivant des examens qui ne peuvent être réalisés au Cameroun, la justice reste sourde aux interpellations.

Dans sa conclusion, le groupes de travail d´experts indique que « les violations du droit à un procès équitable sont d'une gravité telle qu´elles confèrent à la détention de M. Vamoulke un caractère arbitraire ».

Plus d´une trentaine de renvois jusqu´à ce jour, avec rejets de demande de mise en liberté provisoire. Une procédure inique comme le dénonce régulièrement Reporter sans frontières. Une attitude qui s'apparente à une volonté manifeste de représailles contre ce professionnel de l´information, connu pour sa probité morale, journaliste connu pour son indépendance d´esprit et ses méthodes de gestion d´éthique.

Amadou Vamoulke est-il un prisonnier sans droit ? Est-ce une nouvelle jurisprudence pour les personnes frustrées ? Amadou Vamoulke est-il un prisonnier sans voix, ou alors sans voie », s´interroge les uns et les autres

Même avec l´épidémie de coronavirus qui n'a pas épargné la prison centrale de Yaoundé, les autorités n´ont pas accordé une remise en liberté provisoire a ce dernier.

Une situation qui a amené le groupe d´experts à se déclarer « profondément préoccupé », par la gravité de l´état de santé de l´ex dg.

Arrêté en juillet 2016, Amadou Vamoulke est poursuivi par le Tcs pour coaction de détournements de plus de trois milliards F.cfa dans le cadre de la redevance audiovisuelle pendant sa gestion à la Crtv. Deux procédures ont été lancées malheureusement aucun élément pour prouver son accusation.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.