Sénégal: A Thiès, l'imam Yankhoba Sène revient sur l'origine de la Tabaski

Thiès — L'imam Yankhoba Sène, de la mosquée de la Cité Malick-Sy, à Thiès (ouest), a rappelé vendredi l'origine de la Tabaski, la plus grande fête musulmane, en louant la soumission et la foi dont a fait preuve le prophète Ibrahim envers Dieu.

Il a rappelé, sur la base des enseignements coraniques, que le prophète Ibrahim reçut dans un rêve l'injonction de son Seigneur : immoler son fils, Ismaël.

"C'était une épreuve de taille", a souligné l'imam, rappelant que cette injonction divine fut un test de l'obéissance, de la soumission et de la foi d'Ibrahim en son Seigneur.

Le prophète a préféré se soumettre à l'ordre de Dieu, décidant de s'exécuter, ajoute l'imam Yankhoba Sène, soulignant que l'épouse d'Ibrahim, Hajar, résista, elle aussi, aux tentatives de Satan, qui l'incitait à s'opposer à l'ordre divin.

Au moment où Ibrahim s'apprêtait à immoler son fils en guise d'adoration à Dieu, l'ange Djibril remplaça Ismaël par un majestueux bélier.

Dieu le félicita d'avoir tenu la promesse d'immoler son fils, une promesse qui ne se matérialisa toutefois, grâce à l'intervention de l'ange Djibril.

L'imam Yankhoba Sène loue la foi des membres de la famille d'Ibrahim. "C'est la rétribution réservée à toute personne bienfaisante", a-t-il dit, ajoutant que le prophète Mohamed et ses compagnons ont eu la même conduite que Ibrahim.

Le religieux a prié pour la réussite des autorités gouvernementales, pour des récoltes abondantes à la fin de l'hivernage et l'éradication de la pandémie de Covid-19 avant la prochaine fête de Tabaski.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.