Afrique: Le pays va renforcer la réponse à la Covid-19

communiqué de presse

Washingtonle — Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd'hui un don de l'Association internationale de développement (IDA) d'un montant de 70 millions de dollars pour aider la Mauritanie à renforcer la réponse à la pandémie.

L'Opération de politique de développement (DPO) d'urgence axée sur la COVID-19 vise à protéger les pauvres et les plus vulnérables et à poser les fondements de la relance économique en soutenant les petites et moyennes entreprises (PME) et en améliorant la transparence de la dette. L'opération d'appui budgétaire est alignée sur les priorités du plan de réponse multisectoriel à la COVID-19 élaboré par le gouvernement ainsi que le Cadre de Partenariat pays pour la période 2018-2023.

« La pandémie COVID-19 en cours a des impacts économiques, fiscaux et sociaux importants sur le pays. Cette opération contribuera à combler le déficit de financement engendré par la crise et aidera le gouvernement à renforcer sa réponse. Enfin, elle vise à préserver les moyens de subsistance de la population et à atténuer les risques de retomber dans la pauvreté pour les plus vulnérables, » a déclaré Laurent Msellati, responsable des opérations de la Banque mondiale pour la Mauritanie.

Selon la dernière édition du Rapport sur la Situation Economique, la pandémie de COVID-19 aura un impact majeur sur les perspectives à court et moyen terme et la croissance du PIB pourrait chuter, passant de 5,9% en 2019 pour atteindre un taux variant entre - 2% et - 6,8% en 2020.

En réponse à l'impact économique de la pandémie, cette opération appuiera les réformes qui renforcent la capacité institutionnelle du secteur de la santé en facilitant l'accès aux équipements médicaux et en soutenant la disponibilité et l'accessibilité des produits alimentaires de base. Elle contribuera également à mettre en place un mécanisme de gouvernance pour le Fonds spécial de solidarité sociale et de lutte contre le coronavirus et à adopter l'utilisation du registre social pour assurer une réponse de protection sociale efficace. En outre, cette opération vise à accroître la transparence de la dette en publiant un bulletin sur la dette et à améliorer l'accès au financement des PME par le biais d'un fonds de garantie de crédit. Le DPO a été préparé en consultation avec les représentants du gouvernement et des partenaires de développement.

« Plus spécifiquement, ce DPO soutient les réformes pour assurer une gestion responsable et transparente des dépenses d'urgence pour atténuer l'impact de la crise sur les ménages les plus vulnérables en élargissant la couverture des transferts monétaires ciblés », a indiqué Samer Matta, économiste de la Banque mondiale et chef de projet.

COVID-19 : l'action du Groupe de la Banque mondiale

Le Groupe de la Banque mondiale, l'une des principales sources de financements et de connaissances pour les économies en développement, prend des mesures rapides et de grande envergure en vue d'aider ces pays à renforcer leur action contre la pandémie. Nous nous attachons à appuyer les interventions de santé publique et à garantir la circulation de fournitures médicales de première nécessité tout en soutenant le secteur privé pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités et maintenir les emplois. Nous prévoyons de déployer jusqu'à 160 milliards de dollars de financements au cours des 15 prochains mois, afin d'aider plus de 100 pays à protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l'économie. Ce montant comprend 50 milliards de dollars sous forme de nouveaux dons et crédits hautement concessionnels fournis par l'IDA. 

A La Une: Coronavirus

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.