Cote d'Ivoire: Aïd-el-Kébir/Alassane Ouattara - « Nous avons prié pour que la Côte d'Ivoire continue d'avancer dans la paix »

31 Juillet 2020

La communauté musulmane de Côte d'Ivoire a célébré ce vendredi 31 juillet 2020, l'Aïd-el-Kebir, communément appelé fête de la Tabaski en rappel au sacrifice d'Abraham.

C'est à son domicile, à la Riviera que le Président de la République, Alassane Ouattara a accompli sa prière officiée par le Recteur de la mosquée du Plateau, l'imam Djiguiba Cissé. « Nous venons de prier pour la paix en Côte d'Ivoire. Prier le seigneur pour que la Côte d'Ivoire continue d'avancer dans la paix (...) A l'occasion de la fête de la Tabaski, je souhaite à tous nos concitoyens des vœux de santé, de bonheur et de paix. Très bonne fête à tous et à toutes (...) » L'imam Cissé Djiguiba a rappelé l'acte de dévotion d'Abraham qui dira-t-il, constitue un grand enseignement.

Le nouveau Premier ministre Hamed Bakayoko a représenté le Chef de l'Etat à la célébration de la grande prière à la mosquée de la Riviera-Golf. Pour sa première prise de parole public après sa nomination, il a rendu grâce à Dieu. Et indiquer que sa nomination à la primature est une confiante qui est faite à toutes la jeunesse ivoirienne...

L'officiant de la prière, Cheick Al Aïma Mamadou Traoré, guide spirituel de la communauté musulmane a exhorté les Ivoiriens à la concorde. Aussi a-t-il appeler les Ivoiriens à mettre fin aux propos haineux qui foisonnent ces temps-ci sur les réseaux sociaux. « J'interpelle les acteurs politiques et je les exhorte à privilégier l'intérêt de la nation », a lancé le leader religieux.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.